Faut-il créer un statut légal pour les robots ?

Nouveau monde par Jérôme Colombain dimanche 13 juillet 2014
écouter l’émission disponible jusqu'au 29/12/2016
Simon, pionnier des robots de téléprésence dans le supérieur
©Maxppp

Les robots feront bientôt partie de notre vie quotidienne. Quel sera leur statut légal ?

Prochainement se jouera la "Coupe du Monde des robots footballeurs" et en 2050, selon certaines prédictions, il sera possible d'épouser un robot. Dans ce contexte, quelle place juridique réserver aux robots ?

L'avocat spécialisé Alain Bensoussan ouvre ce dossier inattendu. Il est l'auteur d'une "charte sur les droits et devoirs des robots". Selon lui, le robot ne doit être considéré ni comme une chose, ni comme un animal, encore moins comme un être humain, mais il va falloir se pencher sur sa personnalité juridique. L'avocat préconise la création d'un statut légal pour les robots

Le dimanche 13 juillet 2014

Selon Alain Bensoussan, un robot pourra être responsable et sanctionnable en cas d'infraction. Ses propriétaires et le responsable de son IA (intelligence artificielle) devront également répondre devant la loi en cas de défaillance d'un robot. 

L'avocat cite l'exemple des voitures autonomes, des robots d'assistance aux personnes âgées ou encore des robots d'accueil en entreprises.