Trouver un stationnement avec son smartphone

Nouveau monde mardi 9 juillet 2013
Trouver un stationnement avec son smartphone
©

Désormais, les places de stationnement deviennent
"intelligentes" et peuvent communiquer directement avec les
automobilistes via un smartphone.  Et
cela commence à arriver en France.

Comment ça marche ?

Capteurs dans la chaussée

Un capteur, de la taille d'une boîte de camembert, est
enfoui dans la chaussée qui détecte la présence ou non d'un véhicule.
L'information est envoyée l'information sur un serveur. Une application sur smartphone
permet de savoir en temps réel s'il y a des places disponibles dans un secteur
donné. Evidemment, encore faut-il y arriver avant que quelqu'un d'autre ne
prenne la place.

C'est le cas notamment à Nice, qui fait figure de ville
pilote, où la municipalité a entrepris en début d'année d'équiper 14 000 places
avec un tel dispositif (Nice City Passport).

D'autres villes devraient également s'y mettre car les acteurs
dans ce domaine se multiplient. Une jeune société française, SmartGrains, a développé son
propre système de capteurs "intelligents" plutôt destiné aux parkings
privés.

Importé des Etats-unis

De son côté, l'opérateur Orange vient de signer un accord
avec l'entreprise américaine Streetline pour déployer également des capteurs au
stationnement le long des trottoirs. Les noms des premières villes concernées devraient
être dévoilés à la rentrée de septembre.

L'objectif premier de ces innovations est de simplifier la
vie des automobilistes et de réduire les émissions inutiles de CO2. 25% du
trafic en centre-ville proviendrait de la recherche d'un stationnement soit
environ 70 millions d'heures de conduite inutile chaque année.

Des innovations qui s'inscrivent aussi dans le cadre plus
large des villes dites "intelligentes" où l'on tente de déployer
toutes sortes de technologies sans chercher uniquement à bouter la voiture hors
du centre.

Villes (trop ?) intelligentes

Revers de la médaille pour l'automobiliste : le stationnement
intelligent couplé au paiement par mobile permettra aux municipalités de savoir
rapidement lorsque des véhicules sont garés sans que les automobilistes aient
payé l'horodateur et d'envoyer plus rapidement sur place des contractuels pour
verbaliser.