Livre numérique : liseuse ou tablette ?

Nouveau monde par Jérôme Colombain mardi 20 mars 2012
Livre numérique : liseuse ou tablette ?

Liseuse contre tablette

Liseuse électronique ou tablette tactile ? C'est la question
que se posent de nombreux lecteurs tentés de passer au livre numérique. Si les liseuses comme les tablettes permettent d'emporter des
centaines d'ouvrages, elles ont chacune leurs spécificités.

Avantages de la liseuse

La petite liseuse électronique, de la taille d'un livre de
poche, a pour elle son prix très attractif à partir d'une centaine d'Euros.
C'est par exemple le Kindle d'Amazon, le Kobo by Fnac ou le Cybook de Virgin. Trois
enseignes très présentes au salon du livre de Paris qui a fermé ses portes hier
soir.

Autre avantage de la liseuse : l'autonomie. Alors qu'une
tablette doit être rechargée tous les 3 ou 4 jours, une liseuse tient
facilement plus d'une semaine sans rencontrer une prise de courant. Enfin, selon
les fabricants, la liseuse serait moins fatigante pour les yeux car l'écran
n'est pas rétro-éclairé.

Inconvénients de la liseuse

Inconvénients : un écran assez terne et des
fonctionnalités limitées; pas d'images en couleur sur les modèles de base et
pas de navigateur Internet. Cela dit, on voit apparaître des liseuses évoluées,
comme la Kindle Fire d'Amazon, avec couleurs et navigation Web.

Avantages de la tablette

La tablette, de son côté, est plus polyvalente. Elle permet de
lire des livres mais aussi d'aller sur Internet, de jouer, de regarder des
films, etc. L'écran rétro-éclairé est réputé plus fatigant mais c'est, à notre
avis, une question d'habitude. Au moins, les pages sont blanches comme celles
d'un livre et les images en couleur. Les écrans en très haute définition, comme
le Retina du nouvel iPad, réduiraient encore la fatigue oculaire (lire ici).

Inconvénients de la tablette

Malheureusement, une tablette, on l'a dit, a une moins bonne autonomie et
surtout coûte environ quatre fois plus cher.

Ecran contre papier

Enfin, là où liseuse comme tablette son perdantes par
rapport au papier : c'est en plein soleil car l'écran devient illisible (surtout celui de la tablette) et en
avion puisqu'il est encore interdit d'utiliser un tel appareil au décollage et
à l'atterrissage. Toutefois, cette interdiction pourrait être prochainement révisée. 

LA FRANCE EST-ELLE EN TRAIN DE RATER LE VIRAGE DU LIVRE NUMERIQUE ?
Interview de Nicolas Gary du site ActuaLitte

Nicolas Gary (ActuaLitte) - NOUVEAU MONDE, LE SOIR  
 

Lecture
 

Partager

Suivez l'auteur de cette chronique sur Twitter : @JeromeColombain