Si j'étais Président

mardi à 22h55

Une personnalité du monde intellectuel, culturel, médiatique, sportif... est interviewée sur les mesures qu’elle prendrait si elle était président(e) de la République.


  • Emmanuelle Piet (CFCV): "Changer le regard de l'ensemble de la société sur le viol"

    Parmi les priorités d'Emmanuelle Piet, présidente du Collectif Féministre Contre le Viol (CFCV): la prise en charge à 100% des soins pour les victimes, une meilleure formation des magistrats ou encore le maintien des procès aux Assises. Mais elle appelle aussi à appliquer réellement la loi interdisant le bizutage et se montre favorable à une pénalisation des clients de prostituées.

  • Jean-Marc Boivin (Handicap International): "Prendre en compte le handicap à tous les niveaux"

    Priorités affichées de Jean-Marc Boivin, directeur général de Handicap International: réviser la politique de solidarité de la France, promouvoir la notion de droit international humanitaire et prendre en compte la question du handicap, via une véritable mission inter-ministérielle. Partisan d'une taxation des opérations financières, il plaide aussi pour le maintien d'une politique fiscale incitative concernant les dons aux ONG.

  • Margaux Leduc (Jeudi Noir): "Interdire les expulsions et encadrer les prix des loyers"

    Jugeant qu'il y a une véritable crise du logement en France, avec 3,6 millions de "mal logés", Margaux Leduc, membre du Collectif Jeudi Noir, fixe comme priorité l'interdiction des expulsions locatives, un encadrement des prix des loyers, mais aussi la construction massive de logements sociaux ou la réquisition par l'Etat des logements vides.

  • Jean-François Julliard (Greenpeace): "Engager une vraie sortie du nucléaire"

    La défense de l'environnement, au sens large: priorité de Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France. Qui se prononce contre la tenue d'un nouveau "Grenelle" mais pour une véritable sortie du nucléaire à horizon 2025-2030, ainsi que pour une politique d'économie d'énergie, aussi bien dans les entreprises que chez les particuliers.

  • Maître Eolas: "Défaire les erreurs du gouvernement précédent"

    Priorité, sans surprise, de Maître Eolas, avocat au barreau de Paris et célèbre blogueur: la justice. S'il se félicite de la suppression annoncée des tribunaux correctionnels pour mineurs, il plaide aussi pour de nouvelles réformes de la garde à vue et de la carte judiciaire. Et surtout pour une sensible augmentation du budget de la justice.

  • Rokhaya Diallo, la république "post-raciale"

    Animatrice au Mouv', Rokhaya Diallo est connue pour être une femme militante au sein de l'association "Les Indivisibles", qu'elle a fondée. Son combat est antiraciste, plus précisément consacré à la lutte contre "la dévalorisation de l'identité des Français non-blancs".

  • Pierre Henry (France Terre d'Asile): "Tout mon mandat serait marqué par le vivre ensemble"

    Parmi les priorités de Pierre Henry, directeur général de l'association France Terre d'Asile: promouvoir le "vivre ensemble" au sein de la société française mais aussi une politique migratoire d'intérêt partagé. Plutôt favorable à la création d'un ministère des migrations et de l'intégration, il plaide par ailleurs pour une forme d'harmonisation européenne en la matière, et pour une meilleure information à destination des demandeurs d'asile.

  • Geneviève Garrigos (Amnesty): "Etablir l'égalité en droit pour tous les citoyens"

    Principale priorité défendue par Geneviève Garrigos, la présidente d'Amnesty International France: permettre un accès égal au droit pour toutes les personnes souffrant de discriminations (femmes, homosexuels, gens du voyage etc.). Elle se prononce aussi pour que le droit d'asile ne dépende plus du pays d'origine du demandeur ou pour l'interdiction de toute vente d'armes à des pays totalitaires.

  • Jean-Marc Jancovici: "Mettre en oeuvre la décarbonisation de l'économie française"

    Une seule priorité pour Jean-Marc Jancovici, ingénieur spécialisé dans les domaines de l'énergie et du climat, auteur de plusieurs ouvrages dont "Changer le monde: tout un programme !" (Calmann Lévy): "décarboner" l'économie, la rendre donc moins dépendante des énergies fossiles (pétrole et gaz) vouées à disparaître, ce qui suppose une profonde réorganisation de la société.

  • Bruno Spire (Aides) : "Abolir les franchises médicales pour les malades les plus précaires"

    Leitmotiv de Bruno Spire, président d'Aides, association de lutte contre le SIDA et les hépatites : permettre à l'ensemble des malades d'avoir accès aux soins y compris en Afrique, via l'instauration d'une taxe "Robin des Bois" sur les transactions financières. Il plaide aussi pour une plus grande politique de prévention en France, passant par la reconnaissance des droits des malades, étrangers, usagers de drogue et prostituées inclus.

Thèmes Politique Présidentielle