Arrivée en Angleterre, mais pas encore au cœur de la fièvre olympique

Aux JO à vélo par Hervé Toutain mercredi 25 juillet 2012

A Newhaven ce n'est pas encore la fièvre olympique. Londres
est à la fois proche et loin. Aucun emblème aux couleurs de JO, les habitants
du petit port de la cote sud de l'Angleterre sont plus préoccupés de pêche et
de farniente au soleil.

A l'embarquement du ferry a Dieppe hier après-midi pas de
signe non plus de l'effervescence qui marque les grands événements. Les files
habituelles de camions et de voitures se succèdent, mais nous sommes également près
d'une cinquantaine de cyclotouristes à attendre. Il y a une majorité d'Anglais
et de Français, mais aussi quelques italiens espagnols et suisses..

Tous ne vont pas à Londres pour y suivre les épreuves
olympiques. Un groupe se remarque pourtant dans le lot. Il s'agit d'une
douzaine d'adolescentes et leurs deux accompagnateurs. Ils sont partis le 15
juillet dernier de Vaulx-en-Velin près de Lyon.

Toutes les filles arborent une tenue brune ornée des anneaux
olympiques et fournie par le service des sports de la ville de Vaulx-en-Velin. Le
Londres olympique qu'elles vont rejoindre est un rêve partagé pour certaines
depuis qu'elles sont toute petites.

L'étape d'aujourd'hui nous conduit a Crawley à mi-chemin
entre la cote et Londres.une traversée du South Country sur 80 kilomètres. Nous
emprunterons les pistes du National Cycle network. Du vert côté français, la
couleur des panneaux passe au bleu. De la droite la circulation passe à gauche.

retrouvez le périple d'Hervé Toutain et toutes ses photos sur son compte twitter.