La citadelle Inca de Machu Picchu

Noeud emission temporaire pour le nid source 652903 par Anne Chépeau samedi 4 août 2012

Le
sanctuaire historique de Machu Picchu
, à 130 kilomètres au nord de Cuzco, fait partie
de la vingtaine de sites inscrits au patrimoine mondial aussi bien pour
leur valeur culturelle exceptionnelle que pour leur valeur naturelle. La citadelle Inca construite
au XVe siècle sous le règne de l'empereur Pachacutec est indissociable du
paysage qui l'entoure. Le
site classé de Machu Picchu, ce sont au total quelques 30 000 hectares,
beaucoup plus que la seule Citadelle qui inspira Hergé pour Le
temple du Soleil
.

Publié
Allen Putney

La citadelle de Machu Picchu dans la brume © Allen Putney

Ce site est soumis à d'importantes contraintes géologiques. Les fortes précipitations qui s'abattent sur le Machu Picchu situé sur le piémont oriental des Andes, gonflent les sols de ce site très escarpé et entraînent presque chaque année des glissements de terrain. Cette
instabilité des sols rend le Machu Picchu particulièrement vulnérable. Elle est
aggravée par la surfréquentation touristique. En 2011, près d'un million de touristes ont visité le site. En principe, 2500 personnes sont autorisés chaque jour à y pénétrer mais pendant la haute saison entre Juin et Novembre, on atteint jusqu'à 3500 visiteurs quotidiens. Ces
chiffres pourraient encore augmenter dans les prochaines années, car à Cuzco, la ville où arrivent les touristes qui se rendent dans la vallée sacrée, un nouvel aéroport est en construction. Il est prévu pour accueillir plus de touristes. Cette
surfréquentation est peut-être indirectement à l'origine de la prolifération
de lichens sur les murs de la citadelle. Le ministère de la culture péruvien a lancé une étude pour vérifier si les aérosols utilisés sur le site par les touristes ne seraient pas à l'origine du développement de ces lichens. Machu
Picchu, redécouvert en 1911 par l'historien américain Hiram Bingham qui l'a
fait connaître dans le monde entier, est aujourd'hui victime de son succès qui s'explique évidemment par son extraordinaire architecture mais aussi par la fascination exercée par la civilisation Inca.