Pourquoi l'arrivée de Netflix est décevante

Nouveau monde par Jérôme Colombain lundi 15 septembre 2014
écoute bientôt disponible
Netflix écran tv

Netflix, ce vidéoclub illimité pour 8 à 12 Euros par mois, qui a ouvert officiellement cette nuit à minuit, n'est pas la révolution que certains attendaient. Pourquoi ?

Les box (-)

D’abord, rappelons que Netflix n’est pas disponible sur les télés via les box des opérateurs. Sauf chez Bouygues à partir de novembre prochain. Reed Hastings, PDG de Netflix, l’a annoncé ce matin sur France Inter. Sinon, il faut passer par un ordinateur ou une tablette. Certes, on trouve aussi Netflix sur certains téléviseurs connectés, sur le boîtier Apple TV et sur les consoles Xbox, Playsation et Wii U.

Le débit (-)

Attention, il faut une connexion haut débit 5 mégabits par seconde pour de la HD, 2 mégabits pour la qualité standard, ce qui n’est pas donné à tout le monde en France.
 
Le catalogue (-)
 
Là encore, déception. Rien d’exceptionnel. Par exemple, il n’y a pas la série vedette, pourtant produite par Netflix, « House of Cards ». En effet, c’est… Canal Plus, et donc le service concurrent Canaplay, qui en a acquis les droits. Un vrai paradoxe ! Il y aura bien, prochainement, cette série de politique fiction, « Marseille », mais il faudra beaucoup plus que cela pour constituer un catalogue attractif. Côté films, Netflix doit se plier, comme les autres, à la chronologie des médias qui oblige à attendre 3 ans après la sortie en salle pour une plateforme de vidéo sur abonnement (SVOD).

L'expérience Netflix (+)

Bien sûr, il y a l’interface très pratique et le système de recommandation automatique très efficace qui ont fait la réputation de Netflix. Mais pendant que l’américain préparait son arrivée en France, les concurrents ont fourbi leurs armes. Ils ont musclé et amélioré leurs offres. Par exemple, CanalPlay a peaufiné son algorithme de recommandation.
 
Bref, tout cela fait que Netflix n’est pas forcément le sauveur qu’attendent les cinéphiles et autres téléphages.
 
Mais... (+)
 
Pourtant, l’arrivée de Netflix reste une très bonne nouvelle. Cela "secoue le cocotier", cela devrait faire évoluer le marché de la vidéo par abonnement (SVOD). Quand on voit les nouveaux usages induits par le numérique, notamment avec la musique, on comprend que l’illimité sur abonnement est un vrai modèle d’avenir pour la vidéo.

Site officiel Netflix