Le traitement de texte et le tableur

Noeud emission temporaire pour le nid source 652353 par Jérôme Colombain mercredi 18 juillet 2012

Il y a bien longtemps, les écrivains rédigeaient
leurs livres sans pouvoir corriger les phrases ou chambouler les paragraphes à
leur guise et les secrétaires utilisaient du papier
carbone pour rédiger des documents en plusieurs exemplaires. C'était
avant l'invention du traitement de texte.

Le concept de " traitement de texte " apparait dès 1964 au
sein de la société IBM. Les premiers logiciels sont commercialisés en 1977. A
partir des années 80, le traitement de texte devient l'outil incontournable qui
justifie l'achat d'un micro-ordinateur.

Exit les vieilles machines à écrire qui deviennent des pièces
de musée. Même les "machines à traitement de texte", sortes
d'ordinateurs monotâches dédiés à l'écriture, comme les célèbres machines Wang
des années 70.

Publié
Autre

Vieille machine à écrire Remington 

A cette époque, de nombreux programmes qui connaissent leurs
heures de gloire : WordStar, Textor, Easywriter, Manuscript ou encore Sprint.
Mais c'est le programme Word de Microsoft, dont la première version sort en
1983, qui s'imposera comme un standard.

Il existe aujourd'hui des équivalents gratuits sous licence "libre"
comme "Open Office".

Dans les années 90, les traitements de texte se modernisent.
Ils deviennent WYSIWYG (What You See Is What You Get), c'est-à-dire que l'on
voit à l'écran exactement ce qui sera imprimé sur papier.

Cela n'a l'air de rien mais un traitement de texte est un
programme extrêmement sophistiqué. Le logiciel doit interpréter les caractères
tapés au clavier qui n'ont rien de naturel pour une machine. Au fil des
versions, on y ajoute : correcteur orthographique, dictionnaire des synonymes, création
automatique de paragraphes, intégration de photos et de dessins... Un traitement
de texte contient plus d'un million de lignes de code.

Parallèlement un autre outil informatique voit le jour : le
tableur
. Le tableur est une feuille électronique de calcul. Meilleur ami du
comptable, il contient des formules qui se mettent à jour automatiquement. On
doit cette invention à un étudiant américain compatissant qui voyait ses
professeurs refaire manuellement leurs calculs au tableau noir : Dan
Bricklin qui crée le premier tableur, Visicalc, en 1979 sur Mac.

Publié
Creative commons

Visicalc © Creative commons

Des concurrents voient rapidement le jour comme Lotus 1-2-3
sur IBM PC ou encore Supercalc, Multiplan (1982) et enfin Excel en 1984.
D'abord apparu sur Mac, Excel deviendra également une référence grâce à la
force marketing de Microsoft.

Le lundi 28 avril 2014

Naissance du tableur et de Visicalc / Musée de l'Informatique © MuseeInformatique

Aujourd'hui, l'usage du traitement de texte et du tableur
s'apprend à l'école car ces outils sont devenus aussi indispensables que le
stylo et la gomme. Ils ont réellement changé nos vies.