Comment le GPS a changé nos vies

Noeud emission temporaire pour le nid source 652353 par Jérôme Colombain mercredi 22 août 2012

Si votre voiture sait précisément et en temps réel où vous vous
trouvez, c'est grâce à l'armée américaine.

Le GPS (Global
Positionning System), qui date des années 70, fonctionne à l'aide d'une trentaine
de satellites en orbite autour de la Terre qui émettent des signaux servant de
points de repères géographiques. Le petit appareil dans votre véhicule a besoin
de capter au moins 3 satellites pour calculer sa latitude et sa longitude.
Ajoutez-y une carte routière et vous obtenez un système de navigation qui vous
guide, pas à pas, pour aller d'un point à un autre.

Exclusivement militaire pendant longtemps, le GPS a été
ouvert aux civils dans les années 80 suite à une catastrophe aérienne. Le 1er
septembre 1983, un 747 de la Korean Airlines est abattu par l'armée soviétique
parce qu'il s'est aventuré par erreur dans l'espace aérien de l'URSS. "Plus
jamais ça", disent les Américains qui autorisent alors les avions civils à
se servir du GPS.

Publié
Autre

GPS d'avion

Cependant, la précision du GPS civil est longtemps restée
inférieur à celle du GPS militaire (seulement quelques centaines de mètres au
lieu de quelques dizaines) car les Américains bridaient volontairement le
système. Mais à partir de la Guerre du Golfe, en 1900-91, cette limitation est
levée.

Après les avions, le GPS fait son apparition dans les
voitures, d'abord, sous forme d'appareils intégrés aux tableaux de bords sur
les véhicules haut de gamme, puis, à travers des petits appareils portables
tels que nous les connaissons aujourd'hui. Les premiers GPS grand public
coûtaient 800 Euros. Ils valent aujourd'hui 10 fois moins cher.

Cible de prédilection des humoristes, le GPS, on s'y attache car c'est d'abord une voix que l'on peut même personnaliser. 

Après les avions et les voitures, le GPS investit les
smartphones dans les années 2000. Le repérage par satellite est complété par la
géolocalisation à l'aide des réseaux mobiles et les hotspots Wifi.

Aujourd'hui encore, le GPS demeure 100% américain. C'est la
raison pour laquelle les Européens tentent depuis des années, mais sans succès,
de mettre en place leur propre système baptisé Galiléo.

Publié
Autre

Constellation de satellites

Sans GPS aujourd'hui, il faudrait ressortir nos vieilles
cartes routières papiers et nos smartphones seraient incapables de nous
indiquer la pizzeria la plus proche. Le GPS a changé nos vie.

Quelques idées fausses
à propos du GPS :

Non, le simple fait
d'avoir un GPS dans sa voiture ne permet pas d'être tracé à son insu car un GPS
de navigation standard est passif. A ne pas confondre avec les antivols avec
localisation.

Non, il n'y a pas de
caméras sur les satellites pour surveiller toutes les voitures en temps réel.
Ce serait trop beau ! Cela permettrait , par exemple, de localiser exactement
les bouchons.