Quand les Beatles se prenaient pour des dieux

Quand les Beatles se prenaient pour des dieux

Interviewé par Maureen Cleave, pour le London Evening
Standard du 4 mars 1966, John Lennon déclare : "Le
christianisme disparaîtra. Il s'évaporera, décroîtra. Je n'ai pas à discuter
là-dessus. J'ai raison, il sera prouvé que j'ai raison. Nous sommes plus
populaires que Jésus, désormais. Je ne sais pas ce qui disparaîtra en premier,
le rock 'n' roll ou le christianisme [...]."

Une déclaration qui, si elle passe presque inaperçue en Grande-Bretagne, fait scandale aux Etats-Unis. John Lennon est prié de s'excuser et certains vont jusqu'à brûler leurs disques en représailles.

Un peu avant leur ultime
tournée, le 11 août 1966 à Chicago, John Lennon se
justifiera devant les médias américains.