David Fox : "Placebo a gâché ma vie"

Noeud emission temporaire pour le nid source 489799 par Jean Leymarie mardi 26 juin 2012
David Fox : "Placebo a gâché ma vie"

Placebo a gâché sa vie. C'est sa conviction. Et maintenant, c'est son combat. David Fox cherche de l'argent pour attaquer le groupe britannique devant la justice. Il est au chômage, mais il va utiliser les économies de sa mère, et dès qu'il peut mettre une pièce de côté, il le fait. Il affirme qu'il ira jusqu'au bout.

Il met en cause une image : la couverture du premier album de Placebo, en 1996. Sur cette photo, on voit un petit garçon blond, qui porte un pull rouge. Il a les mains sur les joues, il tire sur ses paupières. Il a une expression étrange. Cet enfant, c'est lui, David Fox. Mais le Britannique jure qu'il n'a jamais autorisé Placebo à utiliser cette image.

Vous lirez toute l'histoire sur le site du Huffington Post. Au milieu des années 1990, le cousin de David Fox est photographe. Il prend des clichés de l'enfant, et un jour, il l'avertit qu'une de ces images est devenue publique. Elle illustre le premier disque d'un nouveau groupe, Placebo. Premier album et premier succès. Tout le monde découvre le visage du petit garçon.

Pour David Fox, les difficultés commencent. En classe, ses copains le montrent du doigt. L'enfant ne peut plus faire un pas sans tomber sur la fameuse photo : "En moins d'une semaine, l'album était disponible partout. Par exemple, je regardais le feuilleton East Enders avec ma mère et je voyais un énorme panneau publicitaire près de la station de métro, avec ma tête dessus".

David Fox interrompt ses études, pour ne plus subir les commentaires, dit-il. Il suit une formation de cuisinier puis il perd son emploi. Aujourd'hui, il est persuadé que ses déboires ont un responsable : Placebo.

Selon le Huffington Post, le groupe de Brian Molko n'a pas commenté les accusations. Il travaille sur de nouveaux morceaux. Le 24 août, il jouera à Paris, au festival Rock en Seine.