Richelieu

Ils ont fait la France samedi 25 février 2012
Richelieu
©

 Le personnage a
été popularisé dans « Les trois mousquetaires » par Alexandre Dumas. On connaît aussi ses portraits, Richelieu posant dans sa
robe pourpre, son habit 
d’ecclésiastique puisque il a commencé par entrer dans les ordres, avant
de devenir un homme politique.

Quand
Richelieu accède au pouvoir, le roi est en guerre contre les protestants de
France qui forment un état dans l’Etat. Le cardinal poursuit
la politique du roi avec une volonté inflexible, fait tomber les
villes protestantes comme La Rochelle. Sa
politique sera d’imposer la Monarchie, il construit l’Etat monarchique.

Richelieu
réputé pour son habileté mais aussi pour son intransigeance : à
l’intérieur du royaume,  il brise toute
rébellion des Protestants mais aussi de la part de la Noblesse ; il fait trancher les têtes des grands seigneurs qui conspirent contre le roi,
pourchasse le parti Huguenot. Il réprime la révolte
des croquants, tout cela, au nom de la raison d’Etat. "Sa pourpre est
faite de gouttes de sang" écrit Victor Hugo dans sa pièce Marion de
Lorme.

A l’extérieur : il est en guerre contre les Habsbourg et l’Espagne. Il ne poursuit pas pour autant une politique catholique comme l’avait
fait François Ier.

Sa politique
d’imposer la prééminence du roi sera poursuivie par Mazarin et complètement
achevée par le règne personnel de Louis XIV. On peut dire que  l’influence du cardinal Richelieu
a duré au-delà de sa mort.

Portrait d'un homme qui a fait la France avec Max Gallo, historien, membre de l'Académie Française.