Le Brésil et Robert Doisneau à l'honneur du festival "Peuples et nature" à la Gacilly

Noeud emission temporaire pour le nid source 401 par Claire Baudéan samedi 16 juin 2012
Le Brésil et Robert Doisneau à l'honneur du festival "Peuples et nature" à la Gacilly
©

Ce festival est le plus grand festival de photos de France en extérieur
avec 250 000 visiteurs en 2011.

Actualité oblige, la 9 ème édition met cette année le Brésil à l'honneur. Le sommet des Nations Unies sur le développement durable Rio + 20 réunira plus de cent chefs d'Etat du 20 au 22 juin prochains.

Rio + 20, parce qu'il a lieu  20 ans après le sommet de la terre historique qui s'était tenu à Rio en 92. Le Brésil, sixième puissance économique mondiale est confronté aujourd'hui à des défis environnementaux liés au développement durable.

19 parcours photographiques sont proposés, 4 sont consacrés au Brésil. Les autres photographes, Raymond Depardon, Stuart Franklin, Pierre de Vallombreuse, Cédric Delsaux pour ne citer qu'eux sont autant de témoins des grands maux qui touchent notre planète. Leurs photos montrent aussi les grandes mégalopoles qui explosent ici et là que les peuples qui vivent en harmonie avec la nature.

Le festival rend aussi hommage à Robert Doisneau avec l'exposition d'une vingtaine de tirages inédits, des trésors cachés et dévoilés ici à l'occasion du centième anniversaire de sa naissance. Des photos où l'on retrouve la signature du photographe qui savait capter la beauté fugitive d'un instant et comme le montre cette photo avec une fillette qui, tirant la langue sous l'effort, essaie de prendre son premier envol à bicyclette soutenue par son père, ou encore le cliché d'un charbonnier au visage encore noirci qui savoure au comptoir son petit verre de blanc.