OGM et malbouffe

Les OGM sont revenus cette
semaine au sommet des titres de l'actualité – vous l'avez entendu sur France
Info, évidemment.

Mais la malbouffe a toujours été un thème important pour les chanteurs
français qui aiment à décrire le contenu de leur assiette – surtout quand il
est écœurant. Et cela arrive à toutes les époques...

.

Les chansons de la
chronique d'aujourd'hui


Chanson Plus Bifluorée : OGM (2005)

La Chanson du dimanche : OGMan (2009)

Fernandel : Félicie aussi (enregistrement
de 1951 d'une chanson de 1939)

Ange : Opéra bouffe ou la quête du gras (2012)

Brigitte Fontaine : Moi aussi (1974)

Renaud : L'Autostoppeuse (1980)

Rasta Bigoud : La Malbouffe (2008)

Pierre Perret : Le Tord Boyaux (1964)

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

 

Les cinquante épisodes d'Un été,
une chanson
, notre chronique de l'été 2012, sont disponibles
ici.

 

Les livres qui ont accompagné nos chroniques des étés 2010 et 2011, Ces
chansons qui font l'histoire
et Les chansons qui ont tout changé,
sont l'un
et
l'autre sur le kiosque de Radio-France
et présentent une centaine
d'histoires de chansons historiques, de La Marseillaise à No Woman No
Cry
de Bob Marley, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Tomber
la chemise
de Zebda, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne
allons voir si la rose
...