Thomas Frey invente les métiers de demain

Modes de vie par Rédaction de France Info mercredi 4 juin 2014
écouter l’émission disponible jusqu'au 20/11/2016
Thomas Frey invente les métiers de demain
© Da Vinci Institute

François Siegel, éditeur de la revue Wedemain, nous présente , un prospectiviste américain qui invente les métiers de demain

Combien de ces nouveaux métiers, qui sont presque  devenus des standards aujourd'hui étaient imaginables il y a vingt ans ? Web designer, illustrateurs 3D, référenceur sur internet, journaliste en ligne, sans oublier les incontournables "community managers" animateurs de communauté faisant surfer votre site ou blog au gré des facebook, twitter, pinterest, tumblr, etc.

Aujourd’hui, on parle surtout des emplois qui disparaissent, mais peu de ceux qui apparaissent. Pour Thomas Frey, ancien prodige  de chez IBM qui dirige aujourd’hui le Da Vinci Institute un centre de prospective, 60% des métiers de 2030 n’existent pas encore. Mais grâce à l’Internet des objets, au Big data, aux monnaies virtuelles, aux biotechnologies, aux transports, à l’agriculture,  à l’environnement… on va en créer des métiers.

Pour nous préparer à l’arrivée de ces nouveaux métiers et à la destruction des anciens, Thomas Frey veut revoir tout notre système de formation, car comme nous n’arrivons pas à imaginer demain, nous formons aux besoins d’aujourd’hui. Résultat : les jeunes arrivent parfois sur le marché du travail avec des compétences déjà dépassées. Alors le prospectiviste américain appelle à passer à un système de micro-universités : des formations très courtes et intenses pour acquérir de nouvelles compétences tout au long de la vie professionnelle.