Les concours ouverts aux jeunes

Modes de vie mercredi 12 décembre 2012
Les concours ouverts aux jeunes
©

En 2009, Sophie de Tarlé a rencontré Thomas Budzinski, alors qu'il n'était qu'en
première au lycée de Nancy. Aujourd'hui, tel un Général soviétique, le jeune
homme croule sous les médailles. En 2009, il venait de remporter les Olympiades
de mathématiques
. Désormais, il est médaillé d'argent aux Olympiades internationales
de mathématiques, et plusieurs fois lauréat du Concours général. Enfin,
sans surprise, cette année, Thomas est arrivé en tête à l'entrée de l'Ecole
normale supérieure, l'école qui a formé tant de médailles Fields, le prix Nobel
des maths
 !  

D'autres ont remporté le Concours général "THE" concours

Les "grands
hommes" n'ont généralement pas attendu leur majorité pour faire parler
d'eux. Ainsi Alfred de Musset, Pasteur et Eric-Emmanuel Schmitt ont tous les
trois gagné un prix au Concours général. Créé en 1744, il honore les élèves de
première et terminale de toutes séries. Il existe des épreuves en maths,
anglais, philo mais aussi en génie civil, plasturgie... C'est un jour émouvant
pour les lauréats, qui obtiennent leur prix au grand amphithéâtre de la
Sorbonne. Félicités par le Ministre de l'Éducation nationale, Thomas a reçu des
cadeaux luxueux (maroquinerie, stylos de marque, livres) en plus du diplôme.

Les Olympiades seraient-elles l'antichambre de la médaille
Field ?

Probablement. C'est là
que Thomas s'est, la première fois, distingué. Les Olympiades de mathématiques sont
ouvertes à tous les élèves de première générale et technologique. Il s'agit
d'exercices très concrets de logique mathématique. Les gagnants repartent avec
des logiciels, des livres et des séjours au Futuroscope. Ils participent ensuite
à un stage afin de concourir aux Olympiades internationales de mathématiques
qui, en 2013, se dérouleront en Colombie. Laurent Lafforgue, médaille Field
2002, avait remporté deux médailles d'argent quand il était lycéen. 

D'autres concours moins "intellos"

Pour les créatifs
d'abord. Le Concours de photo des lycéens est organisé chaque année par L'Etudiant.
 Le thème imposé est cette année : " classe
". Les photos élues participent au grand prix, délivré en juillet à l'occasion
des Rencontres d'Arles. Les lycéens gagnent du matériel vidéo ou photo. Les
lycéens et étudiants créatifs peuvent aussi participer au Trophée de
la création
. Les lauréats qui ont imaginé la couverture d'un carnet de
dessin gagnent cette fois des
fournitures offertes par un fabricant de cahiers.

Et pour les
écrivains en herbe ?  

Vous rêvez d'un destin
à la J.K Rowling, devenue l'une des femmes les plus riches de la planète en
écrivant sur un coin de table la saga Harry Potter ? Commencez par
participer au Concours de
nouvelles de Saint-Malo
.  Agés de 11
à 18 ans, les candidats doivent imaginer un récit de quatre pages en partant
d'un début imposé. Les gagnants repartent avec des chèques cadeaux des Centres
Leclerc. Dans le même esprit, le Prix du jeune écrivain de langue française
récompense chaque année de jeunes
auteurs âgés de 15 à 27 ans, pour une œuvre d'imagination. Pour l'anecdote,
Marie Darrieussecq avait
gagné en 1988. Enfin, le Concours
de nouvelles de L'Etudiant connait un succès grandissant. Les lycéens ou
étudiants doivent adresser leur nouvelle avant le 1er octobre (http://blog.letudiant.fr/concours-de-nouvelles-2012).
A gagner, des livres et des classes d'écriture pour les meilleurs.  

Pour les Géo
Trouvetou

Saviez vous que Thomas
Edison, l'un des inventeurs de l'électricité, déposa au cours de sa vie 1093
brevets ? En attendant de le battre, vous pouvez tenter votre chance au Salon des jeunes inventeurs
et créateurs
. Depuis 16 ans, plus de 880 candidats âgés de
11 à 25 ans y ont participé. Une enveloppe de 4.000 € est décernée pour
l'ensemble des projets primés. Les lauréats ont ensuite la possibilité de
participer au Concours Lépine. C'est ainsi qu'en 2011, Célestin de Wergifosse a
remporté la médaille d'or du Concours Lépine à seulement 14 ans avec son
invention : un groupe électrogène écologique mobile. Toujours pour les
inventeurs, Science & Vie junior récompense les Géo Trouvetou de moins de 18 ans. Chaque mois, le meilleur
est gratifié d'un chèque de 1.000 euros. Et le lauréat annuel reçoit 4.000 €. En 2011, c'est Alexis Duret qui a gagné le 1er prix avec l'ouvre-volet
automatique.


Les cinéastes en herbe peuvent aussi aller à Cannes ?

Le festival du lycéen de Paris est un événement. Les
lots sont modestes. Mais comme le dit Marianne Fenon, élève de BTS audiovisuel
à Saint-Denis dont le film a été sélectionné alors qu'elle n'était qu'en
terminale : "on y gagne beaucoup de fierté, une reconnaissance de son
travail
". A 18 ans, c'est déjà pas si mal. Sophie de Tarlé a assisté samedi au court-métrage
qu'elle préparait, elle et ses copains du lycée Suger de Saint-Denis. Elle doit
envoyer son court métrage pour le festival "Tous en
short
 ", réservé aux élèves de BTS. La remise des prix se fera début
janvier dans la célèbre salle Miramar à Cannes, comme les grands !