Manger bio à la cantine

Question de choix par Fabienne Chauvière samedi 14 juin 2014
écouter l’émission disponible jusqu'au 30/11/2016
Manger bio à la cantine
© Fotolia.com

Comment inciter les municipalités à instaurer du bio dans les cantines scolaires ? A l'occasion du "Printemps bio", qui se déroule dans toute la France jusqu'à demain, trois associations proposent aux citoyens de faire recenser leur commune sur une carte interactive.

Afin que le mouvement, encore timide s’accélère, trois organisations nationales, très engagées en matière d’environnement et de consommation, cherchent à établir la carte des villes et villages bio de France. Quelle est la part de produits biologiques dans les cantines scolaires des 36.571 communes françaises ? Ces organisations demandent aux citoyens de faire recenser leur ville, leur village, et d’impliquer les élus. Car si l’engagement des consommateurs et des parents est important, celui des élus est déterminant. Pour enquêter sur sa commune, et inciter les élus à s'intéresser au sujet, il suffit de se rentre sur le site Villes et villages bio de France.
 
Une tendance est pourtant en train de naître. Pour preuve, Ecocert, organisme de contrôle et de labellisation indépendant, vient de lancer  le label "en cuisine", destiné aux restaurants collectifs. L’accent est mis sur les produits biologiques et locaux, mais aussi sur la gestion environnementale des établissements.

Manger bio à la cantine est possible, sans ruiner les consommateurs, ni les collectivités.  

La ville de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes propose des repas 100% bio dans ses trois cantines scolaires, pour un coût très maitrisé. Les approvisionnements sont locaux et de saison : presque tous les légumes sont issus de la régie agricole municipale, et les déchets alimentaires réduits de 75% : ce sont même les enfants qui font le tri.

Le site du Printemps bio