Pourquoi porte-t-on l'alliance au quatrième doigt ?

Les Pourquoi par Philippe Vandel dimanche 22 juillet 2012

Le quatrième doigt, c'est l'annulaire, comme son nom l'indique. Ne mélangeons pas les causes et les effets. Ce n'est pas parce que ce doigt s'appelle l'annulaire que les époux y passent l'alliance. Au contraire, c'est parce qu'on lui enfile l'alliance qu'on l'appelle annulaire.

Revenons à notre problème.

Sous l'Antiquité, du temps d'Hippocrate, les médecins grecs considéraient que le quatrième doigt était directement relié au cœur, à cause du tracé des veines qui l'entouraient (et qui l'entourent toujours d'ailleurs).

Quelques siècles plus tard, quand les premiers chrétiens célébrèrent leurs cérémonies de mariage, la bénédiction se faisait au nom de la Sainte Trinité. Ils la symbolisaient par les trois doigts les plus longs de la main. "Au Nom du Père" correspondait à l'index, "du Fils" au majeur, "et du Saint Esprit" à l'annulaire. (Relégués sur les côtés, le pouce et l'auriculaire n'avaient plus qu'à aller se gratter.)

Voilà pourquoi l'alliance se porte au quatrième doigt de la main. Ce n'est peut-être pas le meilleur. Mais ce n'est pas le pire.