Foot et olympisme pour les 3-13 ans

Les enfants des livres par Emmanuel Davidenkoff dimanche 17 juin 2012
Foot et olympisme pour les 3-13 ans

Et on commence pour les plus petits avec un album
formidable de tendresse : Madlenka, star du foot, du célèbre illustrateur
américano-tchèque Peter Sis. Madlenka hérite d'un ballon et se demande bien
avec qui jouer. Au fil des pages et des rencontres, ce ballon devient le lien
qui unit les enfants et, au-delà, la cité, comme un rêve d'harmonie exprimé par
cette image en plongée du terrain où s'égaient les joueurs, tâche verte
enserrée dans une cité grise qui, par contratse, prend des couleurs. Les
illustrations raviront les amoureux de l'école tchèque d'illustration et
d'animation. Madlenka, star du foot est publié chez Grasset jeunesse et
accessible dès 3 ans.

Après le foot et l'euro 2012, on enchaîne sur les
Jeux Olympiques avec deux livres documentaires. Le premier est accessible dès
8-9 ans ; son titre : 123 JO ! Un album moyen format richement
illustré qui surprend à chaque page. Côté texte avec cette montée crescendo du
chiffre 1 annonçant un paragraphe sur les premiers JO au chiffre 400.000 –
400.000 livres sterling, le prix du logo de Londres 2012. Ce choix permet de
passer du sportif au culturel, du sociétal au politique. Côté visuel, belle
alternance de photos, d'illustrations et de planches de BD. Là aussi le mythe
côtoie l'anecdote : on passe des poings gantés et levés des sprinters
américains en 1968 à de saisissants arrêts sur images de sportifs en action.
Une très belle réussite signée Bénédicte Matthieu et Myrtille Rambion pour le
texte, Marie de Monti pour les illustrations ; c'est chez Actes Sud
Junior.

Toujours les JO, toujours du documentaire, mais dans
un format de mini-encyclopédie. Flammarion publie un Castor Doc intitulé Les
jeux olympiques d'hier à aujourd'hui
.. Neuf chapitres clairs et instructifs qui
s'ouvrent sur les Jeux antiques et se referment sur Londres 2012. Un livre très
complémentaire du précédent qui aidera les enfants à partir de 9 ans à
structurer leur culture olympique.