La nomophobie, ce mal étrange qui n'en est pas vraiment un

Les clés du nouveau monde par Jérôme Colombain, Yasmina Lecomte mercredi 15 juillet 2015
écouter l’émission disponible jusqu'au 09/04/2018
Un téléphone professionnel n\\\'est pas privé dit la Cour de cassation
La nomophobie, ou la peur d'être privé de son téléphone mobile © MaxPPP

Tout l’été sur France Info, Jérôme Colombain et Yasmina Lecomte décryptent les mots-clés de la culture high-tech. La nomophobie, cette peur étrange de perdre son téléphone mobile, est-elle vraiment une maladie ?

Vous n'hésitez pas à faire demi-tour pour rechercher votre smartphone si vous l'oubliez en sortant de chez vous ? Alors, vous êtes peut-être atteint de "nomophobie" !

Pas de panique, ce n'est pas bien grave. La nomophobie désigne tout simplement la peur d'être privé de son téléphone mobile. Il s'agit d'un mot valise composé à partir de l'expression anglaise "no mobile phone phobia". Il existe des applications mobiles pour mesurer son degré d'intoxication (ex : BreakFree).

Cependant, il ne s'agit pas de fétichisme à l'égard d'un objet en particulier mais simplement du désir de ne jamais être coupé de ses outils de communication habituels, par soucis à la fois de confort et de sécurité. Plus qu'une véritable maladie, ce terme désigne donc un mode de vie hyper connecté.