Baudelaire en musique(s)

Le zoom culture par Bertrand Dicale vendredi 8 novembre 2013
Baudelaire en musique(s)
©

Baudelaire n'était pas chanteur, mais quel parolier ! Et puis quel bon
critique de musique ! Et puis quel inspirateur pour les artistes ! C'est
le thème d'un triple CD qui sort cette semaine et qui s'appelle Charles
Baudelaire le musicien
– enfin c'est plutôt un livre-disque, avec notamment
un beau texte de Stéphane Barsacq qui explore toutes les relations entre
Charles Baudelaire et la musique.

Trois volets, donc : il y a d'abord le Baudelaire mélomane, qui aime
Beethoven, Liszt et Wagner, puis le Baudelaire qui a inspiré les compositeurs
classiques et enfin Baudelaire et la chanson.

 

Dans cette chronique, vous entendez des
extraits de :

La Musique de Charles Baudelaire lu par Irène Jacob (2013) et chanté
par Léo Ferré (1967)

Le serpent qui danse de Charles Baudelaire chanté par Catherine Sauvage sur une
musique de Léo Ferré (1961) et par Serge Gainsbourg (1962)

L'Invitation au voyage de Charles Baudelaire chanté par Françoise Pollet sur une
musique d'Henri Duparc (1993) et par Renée Doria sur une musique d'Emmanuel
Chabrier (1991)

Franciscae meae Laudes de Charles Baudelaire chanté par Juliette (2004)

 

baudelaire bd 1

Un coffret passionnant, par la musique comme par le texte.  

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Vous pouvez aussi retrouver sur le
site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série d'été
La Face cachée des
tubes.

Pendant le Tour de France, nous vous
avons proposé, en vingt-trois épisodes, la chronique Ces chansons qui
font le Tour
.