Marseille Provence 2013 à La Vieille Charité

Le zoom culture vendredi 11 janvier 2013

La Vieille Charité, située au cœur du quartier du
Panier, est un des plus beaux lieux de Marseille. Construit
au XVIIe siècle pour abriter les indigents, cet ancien hospice classé
monument historique en 1951, possède une parfaite unité de style. Il est
constitué de quatre ailes ouvertes sur une
cour rectangulaire, chacune comptant trois étages de galeries avec des
arcades en plein centre. Ce bâtiment de pierres
roses et blanches surprend par son ampleur, dans un centre ville très
dense, fait de rues étroites et de petites places.

La chapelle baroque, construite par Pierre Puget dans la cour, à
l'entrée, est le joyau de la Vieille Charité. Elle possède une coupole
ovoïdale, très rare et un porche à colonnes corinthiennes de style
second empire. C'est dans cette chapelle que se tient l'une des deux
expositions présentées à la Vieille Charité : "Le trésor des
marseillais".


MAP / Maud Mulliez et Léonard Gugi (Arscan - MAP - CNRS)

Un des fragments de la frise du Trésor des marseillais et la restitution en 3D du Trésor © MAP / Maud Mulliez et Léonard Gugi (Arscan - MAP - CNRS)

Sous ce nom un peu énigmatique (il ne s'agit ni d'or, ni de pierres précieuses), se cache
un petit édifice richement sculpté, que Massalia, l'ancienne Marseille fit
construire à Delphes en Grèce environ 500 ans avant Jésus Christ et dans lequel
étaient entreposés divers objets comme des vases ou des statues. Un trésor dont
il ne reste aujourd'hui que 29 fragments exceptionnellement prêtés à Marseille par
la Grèce. Cette exposition présente également dans une véritable mise en scène et
en sons une reconstitution en 3D de cet édifice.

Publié
Joseph Koudelka - Magnum Photos

Temple de Zeus Olympien à Athènes, un des grands formats de l'exposition Vestiges © Joseph Koudelka - Magnum Photos

L'autre exposition présentée à
la Vieille Charité reprend également ce thème de la Méditerranée, fil
conducteur de Marseille capitale européenne de la culture. "Vestiges",
présente l'incroyable travail de Joseph Koudelka
qui depuis plus de vingt ans parcourt les pays de la Méditerranée pour
photographier les sites archéologiques gréco-romains. Un projet sans
équivalent
dans l'histoire de la photographie. 59 clichés dont 20 grands formats
ont été sélectionnés sur
les milliers réalisés par ce photographe d'origine tchèque, membre de
l'agence
Magnum.