Les sans-abri dans la littérature jeunesse

Le zoom culture lundi 3 décembre 2012
Les sans-abri dans la littérature jeunesse
©

Les sans-abri ne sont pas un sujet tabou de la littérature jeunesse. Comment vit-on sans maison ? de Sandra Laboucarie aux éditions Tourbillon vient de sortir. L'auteure a choisi un traitement très concret.

Ce livre est construit
comme un reportage et propose des très nombreuses photos. En feuilletant les pages,
on fait connaissance avec des visages et des prénoms. Il y a Shopon, Daniel,
Mariam, Nounours...

"Cela permet de raconter des histoires réelles et de mettre des noms, une photo derrière ces histoires et ces chiffres que l'on peut entendre," explique Sandra Laboucarie.

Elle est allée à leur rencontre, dans plusieurs villes de France,
par le biais d'associations comme ATD Quart Monde, Emmaüs. Lorsque Sandra Laboucarie
leur a expliqué qu'elle travaillait sur un livre pour des enfants cela a simplifié les choses.

"Ils étaient plutôt content d'expliquer aux enfants parce que les enfants n'ont pas le même regard que les adultes. Il y a moins de préjugés."

Le livre est construit autour de questions que peuvent se poser les
enfants. Où Shopon et Daniel rangent-ils leurs affaires ? A quelle adresse les sans-abri peuvent-ils recevoir du
courrier ?

© Quentin Blake / Albin Michel

© Quentin Blake / Albin Michel

Monsieur Kipu de David Williams chez Albin Michel est un roman qui montre que chaque SDF a son histoire. Cette sorte de conte s'adresse à des enfants de 11/ 12
ans. C'est l'histoire d'une belle rencontre entre une jeune adolescente et Monsieur
Kipu. L'intrigue et l'humour surtout sont aussi une façon de sensibiliser les
enfants à ce sujet.

Les mystérieuses Cités d'or, mythique dessin animé des
années 80. Il fait son grand retour dès dimanche, sur TF1. Ce n'est pas une
rediffusion mais belle et bien une suite. L'aventure et les scénarios bien
ficelés sont au rendez-vous et il y a toujours le petit documentaire à la fin
de chaque épisode.

Les mystérieuses Cités d'or, dès
dimanche 9 décembre à 9 h sur TF1.