"La France était leader d'Europe en agriculture, on est désormais troisième "

Le vrai du faux par Antoine Krempf jeudi 4 février 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 30/10/2018
Gérard Larcher dit qu\\\'en dix ans, l\\\'agriculture française est passée de la première à la troisième place européenne
Gérard Larcher dit qu'en dix ans, l'agriculture française est passée de la première à la troisième place européenne © Maxppp

Le président du Sénat s'inquiète du déclin de l'agriculture française. D'après Gérard Larcher, "il y a dix ans encore, en matière agricole et agroalimentaire, nous sommes désormais les troisièmes". Plutôt faux.

Sur fond de crise de l'élevage notamment, les agriculteurs français mutliplient les actions coups de poing ces derniers jours. Un mouvement que comprend Gérard Larcher. D'après le président Les Républicains du Sénat, la France n'est  donc plus LA grande puissance agricole d'Europe. 

Mais de quoi parle Gérard Larcher losqu'il affirme qu'on est passé de la première à la troisième place européenne "en matière agricole et agroalimentaire" ? Des exportations ? De la production ?  De la surface agricole utilisée ? On ne sait pas. 

Deuxième en excédent commercial

La France exporte beaucoup plus de produits agricoles et agroalimentaires qu'elle en importe, avec un excédent d'échanges qui dépasse les 10 milliards d'euros. Ce qui en fait le deuxième pays européen derrière les Pays-Bas mais largement devant l'Allemagne, dont la balance commerciale est largement déficitaire sur ces produits (- 9 milliards d'euros). 

Troisième exportateur européen

Mais si les exportations françaises augmentent... cette croissance est plus faible que celle des autres grands exportateurs européens. Voilà pourquoi, toutes destinations confondues, la France est effectivement passée de la première à la troisième place de l'UE sur les exportations de produits agricoles et agroalimentaires derrière les Pays-Bas et l'Allemagne. Voilà donc sans doute ce dont voulait parler Gérard Larcher. Mais ce "déclassement" remonte a une quinzaine d'années et non "dix ans", comme l'affirme le président du Sénat. 

Premier exportateur vers les pays hors UE

Pourquoi ? Parce que l'agriculture française souffre de la concurrence sur le marché intérieur, d'après une note de l'Insee. Les Pays-Bas ont réussi à se hisser à la première place car ils font beaucoup de négoce. C'est-à-dire qu'ils importent beaucoup pour réexporter ensuite vers ses voisins. Malagré tout, il faut également souligner que la France reste le premier pays exportateur de produits agricoles et agroalimentaires vers les pays hors de l'Union européenne. 

Premier en production agricole

Les 475 000 exploitations agricoles françaises produisent 73 milliards d’euros de produits agricoles, d'après les chiffres du ministère de l'Agriculture. Depuis 10 ans, avec une part variant de 17,7 % à 19,3 % de la production en valeur de l’Union européenne à 28, la France est le premier producteur européen. Que ce soit en productions végétales ou animales, outre la France, trois pays européens dominent : l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. 

La France au premier rang par la production agricole
La France au premier rang par la production agricole © Agreste avec Eurostat

Premier en surface agricole

10,8 millions d’exploitations ont été dénombrées en 2013 dans l’Union européenne à 28. Près des deux tiers sont concentrées dans seulement quatre pays : Italie, Espagne, mais surtout Roumanie et Pologne où prédomine la polyculture élevage sur des petites surfaces. La France se classe en septième position de ce classement du nombre d'exploitations et elle perd du terrain. Depuis 2010, d'après l'Agreste, l'agriculture française a perdu 8,5 % de ses exploitations, presque exclusivement des petites. 

Mais la France reste le premier pays européen en terme de surface agricole utilisée, avec un peu plus de 25 millions d'hectares cultivés. C'est dix millions de plus que l'Allemagne, deuxième de classement.