Marine Le Pen dit-elle vrai sur les effectifs et les salaires des fonctionnaires européens ?

Le vrai du faux lundi 26 novembre 2012
Marine Le Pen dit-elle vrai sur les effectifs et les salaires des fonctionnaires européens ?
©

Vrai

Il y a environ 55.000 fonctionnaires européens.
La plus grande partie travaille pour la Commission européenne, l'exécutif de l'Union. Cela représente 33.000 fonctionnaires qui travaillent en majorité à Bruxelles (21.000) et à Luxembourg (4.000). Le reste se trouve dans les bureaux de chaque Etat membre et dans les délégations réparties partout dans le monde.
Au Parlement européen, il y a 6.600 fonctionnaires, entre Strasbourg, Bruxelles et Luxembourg.

Ensuite, les fonctionnaires se trouvent dans les autres institutions européennes, parmi lesquelles le Conseil européen, la Cour de justice, la Cour des comptes européenne, le Comité économique et social, le Comité des régions, la Banque centrale européenne, la Banque européenne d'investissement ou encore les différentes agences de l'Union européennes.

Cela fait du monde, mais la Commission rétorque que ces 55.000 personnes travaillent pour 500 millions d'européens répartis dans 27 pays. Elle glisse au passage que la ville de Birmingham en Grande-Bretagne emploie 60.000 fonctionnaires.

Fonctionnaires trop payés ?

D'où vient l'information de Marine Le Pen selon laquelle un 6eme des fonctionnaires européens gagneraient plus de 100.000 euros pas an ? De toute évidence, la présidente du Front national reprend une affirmation de David Cameron pour qui 16% des fonctionnaires de la Commission gagnent plus de 100.000 euros par an, ce qui n'est pas tout à fait pareil.

Reste que la commission ne dément le Premier ministre britannique. Avant même de tenter de retrouver les salaires exacts, elle reconnaît que le chiffre est plausible et elle s'en explique. Antonio Gravili, un des porte-parole de la Commission européenne rappelle que "la fonction publique européenne, ce sont des expatriés, c'est une fonction où la majorité sont des économistes, des juristes, des scientifiques". Or les concurrents de l'UE pour le recrutement des jeunes diplômés talentueux et multilingues, "ce sont les organisations internationales, les bureaux de juristes internationaux, les services diplomatiques, la City à Londres ; c'est pour ça qu'il faut quand même avoir un salaire assez intéressants pour les attirer", conclut Antonio Gravili.       

Rappel

Pour conclure, la Commission rappelle que depuis 2004, les salaires des fonctionnaires "entrants" sont 20% moins importants que ceux de leurs ainés. Elle précise que les fonctionnaires européens paient des impôts. Jusqu'à un plafond de 45% pour les mieux payés avec en plus un prélèvement spécial de 5,5%.
Enfin, le budget de l'Union Européenne représente 1% du PIB de ses 27 pays membres.  Sur ce chiffre de 1%, 3% sont consacrés aux salaires et pensions des fonctionnaires.