Est-il vrai que les ventes de disques vinyles explosent ?

Le vrai du faux vendredi 21 juin 2013

Vrai ...

... Mais très marginal. Antonie Cartier, directrice des affaires économiques du SNEP (Syndicat national de l'édition phonographique), explique que "c'est quelque chose de réel en valeur absolue. On a vendu 115.000 vinyles en 2007 et on est passé à 329.000 en 2012. Les ventes ont été multipliées par trois. Mais en valeur relative, cela reste un marché de niche puisque sur le total du marché, ça fait 0,4%". 

Détail

En 2012, sur 329.000 vinyles écoulés en France, 85% étaient des albums achetés par des fans, de grands amateurs de musique et de qualité sonore son car le son du vinyle est meilleur que le numérique. Plus de 10% des vinyles étaient des Maxis et le reste des 45 tours (5%).

Vinyles, CD et téléchargements

Ce total de 329.000 vinyles est effectivement bien maigre quand on jette un œil à la production de CD et aux ventes digitales. En 2012, 40 millions de CD ont été vendus (pour la plupart des albums) et 41 millions d'unités ont été téléchargées (morceaux numériques vendus seuls et en albums). Au final, la proportion de vinyles est bien de 0,4% du marché.

DJ'S sur clé USB

Les DJ'S sont restés longtemps les rares défenseurs et utilisateurs du vinyle, mais ce temps là est révolu. Laurent Garnier, le DJ français historique, déclare : "Moi, je suis sur clé USB. J'ai arrêté le vinyle il y a cinq ans. J'ai porté mes disques pendant plus de 20 ans. Je me suis cassé le dos avec 50 kilos de disques. Donc, à partir du moment où j'ai une nouvelle technologie qui me permet d'avoir tout, car aujourd'hui 80% de la production de la production sort en digital, je n'ai pas envie de me passer de tout un pan de la production en restant nostalgique du vinyle en me disant que je vais jouer que du vinyle".     

Cher

Même en progression, il est clair que le vinyle ne changera pas la face du monde musical. Et en regardant les prix, on se dit qu'il risque fort de rester un luxe. Un exemple. Le dernier album de Daft Punk se vent 9,99 euros sur iTunes, 15,99 euros en CD et 24,99 euros en vinyle !