Combien va coûter notre électricité nucléaire?

Le plus France Info par Rédaction de France Info mercredi 4 janvier 2012

Le paradoxe du nucléaire est toujours le même : nos sites sont sûrs mais on peut encore faire mieux.
C’est aussi parce que l’industrie veut montrer qu’elle tire les leçons des catastrophes comme Tchernobyl ou Fukushima. Des leçons qui vont coûter cher dans un pays où 75% de l'électricité est produite grâce au nucléaire, sans doute plusieurs dizaines de milliards d’euros  selon l’Autorité de sûreté nucléaire .

Améliorer les rapports avec les sous traitants, ne pas perdre de compétences avec les départs à la retraite massifs qui attendent EDF, il n’y a pas que les installations techniques qui auront un cout, mais EDF affirme qu’il a déjà envisagé ses évolutions et que cela ne devrait couter que 10 milliards d’euros, et donc avoir un impact très faible sur le prix de l’électricité.

L’électricité a déjà augmenté de 3% par an ces deux dernières années à cause des investissements dans les énergies renouvelables mais pas seulement. Entretenir notre parc nucléaire vieillissant est cher, la gestion des déchets s’avère plus couteuse que prévu tout comme la construction de l’EPR qui dérape de 25%. Certains experts envisagent donc un bon beaucoup plus fort du prix du kwh très prochainement.

Les tarifs de l’énergie sont règlementés c’est donc l’état qui décide de leurs augmentations comme pour le gaz début janvier. Pour l’instant les opérateurs se défendent de demander un doublement des tarifs de l’électricité aux particuliers et même s’ils grimpaient ils resteraient compétitifs.

Mais voila les énergies renouvelables commencent à faire des économies d’échelle et deviennent de plus en plus compétitifs. Le nucléaire va faire à des coûts qu’il a encore du mal à estimer. Pour les associations environnementales, aujourd’hui, l’argument tant vanté par notre gouvernement que grâce au nucléaire la France a l’une des énergies les moins chères en Europe ne tient plus.

Les experts n’ont pas fini de s’écharper sur le coût réel du nucléaire. Avec des investissements qui durent plusieurs dizaines d’années, difficile de connaître la facture finale. Un rapport  devrait éclairer un peu le débat très prochainement. Celui que la Cour des Comptes doit remettre sur le sujet peut être début février.