"Ce qu'il advint du sauvage" de François Garde

Le livre du jour par Philippe Vallet vendredi 13 juillet 2012
"Ce qu'il advint du sauvage" de François Garde
©

Quand il est rentré en France, il est devenu gardien de phare. Dans son premier roman, François Garde s'est glissé dans la peau de ce sauvage blanc. Un coup de maître.

  • Ce qu'il advint du sauvage blanc, de François Garde est publié Gallimard (328 p., 21,50 E.)
  • Note : ****

Mot de l'éditeur

Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d'Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l'a recueilli. Il a perdu l'usage de la langue française et oublié son nom.
Que s'est-il passé pendant ces dix-sept années? C'est l'énigme à laquelle se heurte Octave de Vallombrun, l'homme providentiel qui recueille à Sydney celui qu'on surnomme désormais le "sauvage blanc".

Inspiré d'une histoire vraie, Ce qu'il advint du sauvage blanc est le premier roman de François Garde