Versys, Stelvio, Explorer... des "trails" d'union pour la route

La pratique du deux roues par Serge Martin dimanche 20 mai 2012
Versys, Stelvio, Explorer... des "trails" d'union pour la route
©

Dans
cette catégorie de motos polyvalentes, idéales pour tailler la route et sortir
des sentiers battus (pardon, des chemins autorisés, pour ne froisser personne)
nous avons déjà parlé ici de la BMW 1200GS et de sa déclinaison
"Adventure", reine de ce segment, mais aussi de la Yamaha Super
Ténéré 1200, de la Ducati Multistrada 1200 ou bien encore, plus récemment, de
la Honda Crosstourer 1200. Nous allons donc consacrer ce rendez-vous à trois
autres modèles, trois autres trails multicylindres.

La Versys 1000, taillée pour l'aventure...sur route (@ Kawasaki)

Commençons
par la moins chère de ce groupe mais pas celle qui est la plus dénuée
d'intérêt, la Kawasaki Versys 1000. Si vous n'envisagez pas de quitter
l'asphalte, cette Versys dotée d'un quatre-cylindres à l'aspect un peu
"art-déco", il faut bien le dire, se révèle être la moto
polyvalente idéale. Equipée d'un ABS intégral, d'une bulle réglable, d'une boîte
de vitesses précise, d'un anti patinage et d'une cartographie moteur à deux
modes, cette Versys 1000 présente un rapport qualité/prix/équipement
indéniable. Seul regret, l'absence de béquille centrale pourtant bien pratique
pour graisser la chaîne.

La Moto Guzzi Stelvio, beaucoup de caractère... (@S.Martin)

Deuxième
modèle testé, la Moto Guzzi Stelvio NTX 8V. Impressionnante de par son gabarit
et ses équipements, cette italienne l'est aussi par les sensations qu'elle
délivre. Une fois le bicylindre en V lancé, le fourmillement dans les mains
transmis par les trépidations des bielles s'emparent du conducteur. Il ne lui
reste plus qu'à s'appliquer sur le passage des rapports, comme sur la BMW la
boîte de vitesse est en effet...un petit peu lente. Si l'on fait abstraction de
son poids, plus de 270 kg quand même, cette Stelvio fait preuve d'une agilité
et d'une facilité de conduite déconcertantes. Des qualités auxquelles il faut
ajouter un confort indéniable. Bon allez s'il faut lui trouver un défaut, on
peut penser que les genoux soit un petit peu trop au chaud l'été, ce qui sera
une qualité l'hiver venu...

La Triumph Explorer, la plus proche de la BMW 1200 GS (@ Triumph)

Reste
le trail anglo-saxon, la Triumph 1200 Explorer. De par son aspect général, son
cardan, son support à valises... ce 3 cylindres britannique est incontestablement
le trail routier qui s'approche le plus de la BMW 1200. A se demander
d'ailleurs si l'on ne peut pas parler de copie conforme, comme pour la bulle
réglable par exemple. Quoi qu'il en soit, l'Explorer offre une position de
conduite agréable, une selle accueillante au point d'ailleurs de figurer en
tête du classement "duo" établi par nos confrères de Moto Magazine.
Ajoutons à cela un équipement pléthorique composé notamment d'un accélérateur
électronique (qui demande quand même beaucoup de doigté) un ABS déconnectable,
un régulateur de vitesse sans oublier un anti patinage. Il n'y a pas à dire,
cette Triumph Explorer, au moteur séduisant, est le trail routier qui se
rapproche le plus de la BMW 1200GS, en sachant, que pour elle, les accessoires
sont compris dans le prix de base ce qui n'est pas le cas de la bavaroise...

Les
prix :

-       
Kawasaki
Versys 1000 :               12499€

-       
Moto
Guzzi Stelvio NTX 8V :      15090€

-       
Triumph
1200 Explorer :             14890€

-       
BMW
R 1200 GS :                       
14400€

-       
BMW
R 1200 GS Adventure :     15550€

-       
Ducati
Multistrada 1200 :           
16390€

-       
 Honda Crosstourer 1200 :           13390€

-       
Yamaha
Super Ténéré 1200 :      13999€