Les ministres Verts ne sont pas juste "un supplément d'âme" (Pascal Canfin)

L'invité de 8h15 par Célyne Baÿt-Darcourt lundi 25 juin 2012
Les ministres Verts ne sont pas juste "un supplément d'âme" (Pascal Canfin)

L'objectif numéro 1 est de tenir les "engagements français pris au niveau européen de réduire le déficit budgétaire". Il faut le faire "de manière juste", et notamment "regarder dans les prélèvements fiscaux ce qui peut être augmenté", explique le ministre chargé du Développement. Réfutant le mot de "rigueur", le ministre explique que ces ajustements budgétaires doivent s'accompagner d'une "politique intelligente qui relance l'activité", afin d'éviter la récession.

Ministres Verts, "on n'est pas un supplément d'âme. On est dans un partenariat stratégique pour faire la transition écologique"

"Liberté d'expression, oui, mais pas liberté de vote" : le ministre des Relations avec le Parlement Alain Vidalies exprimait ainsi il y a quelques jours ce que la majorité attend de ses partenaires écologistes. "Nous avons la responsabilité de cette solidarité gouvernementale. Les Français ne comprendraient pas qu'il y ait dix discours au gouvernement", souligne ce matin Pascal Canfin. Avant d'ajouter : "En revanche, avant que les décisions ne soient prises, il y a des débats et ces débats, on entend bien les mener pour peser."