Jean-Claude Mailly refuse de négocier sur la flexibilité

L'invité de 8h15 par Célyne Baÿt-Darcourt mercredi 22 août 2012

"Je ne suis pas trop rassuré aujourd'hui. On est dans l'attente de précisions sur les orientations économiques et sociales du gouvernement. Est-ce que le gouvernement va être focalisé comme l'ancienne majorité sur l'allègement du coût du travail? Qu'est-ce qu'il va faire pour le pouvoir d'achat? Il y a une série d'incertitudes..." a expliqué Jean-Claude Mailly.

Et face au Medef qui demande des mesures en matière de flexibilité,  le secrétaire général de FO a jugé cette revendication "non négociable".

Jean-Claude Mailly qui affirme que les emplois aidés ne règleront pas le problème, s'inquiète aussi d'une "logique de dumping, une logique de récession" : "Est-ce qu'on doit toucher le fond de la piscine pour
pouvoir rebondir?"