Une primaire à gauche "peu probable" pour Cambadélis

L'interview politique par Jean-François Achilli lundi 11 janvier 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 06/10/2018
Le lundi 11 janvier 2016

Invité de France Info, le premier secrétaire du PS a retoqué l'idée d'une primaire à gauche relancée dans Libération par une trentaine d'intellectuels et de politiques. Jean-Christophe Cambadélis se place lui dans l'hypothèse d'un rassemblement derrière François Hollande s'il est candidat.

 "Tout ce qui permet d'unir la gauche et les écologistes est positif. Mais franchement je trouve que cette primaire est non pas impossible, mais peu probable" a déclaré Jean-Christophe Cambadélis interrogé sur l'appel lancé dans Libération ce lundi pour une primaire à gauche. "Parce que soit c'est la primaire de toute la gauche, de Macron à Mélenchon, c'est la seule qui fonctionne, celle qui permet de gagner l'élection. Mais je ne suis pas sûr que tous les acteurs soient d'accord. Soit c'est une primaire pour départager Cécile Duflot, Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon et vous comprendrez que les socialistes n'en soient pas".  En fait le premier secrétaire du PS se place dans une autre hypothèse : "La plus probable, si le président de la République est candidat, c'est que nous soyons rassemblés derrière lui". Et pour ceux qui auraient mal compris : "Je n'ai pas fermé la porte mais comment le traduire sur France Info... Cambadélis laisse la porte entrouverte."

A LIRE AUSSI ►►►Appel d'intellectuels et de dirigeants écologistes pour une primaire à gauche