Intégristes islamistes à Air France : "On a viré ce genre d'individus" affirme la CGT

L'interview politique par Jean-François Achilli mercredi 2 décembre 2015
écouter l’émission disponible jusqu'au 27/08/2018
Le mercredi 02 décembre 2015

Invité ce mercredi matin de France Info, le secrétaire général de la CGT a expliqué la défaite de ce syndicat aux élections professionnelles à Air France en mars dernier par sa réaction ferme aux intégristes islamiques : "Cela nous a coûté la première place mais on a assumé cette décision."

"Il y a eu beaucoup de commentaires sur la CGT passe deuxième" a déclaré Philippe Martinez à propos des élections professionnelles à Air France. "On a viré purement et simplement ce genre d'individus de la CGT, cela nous a coûté la première place aux élections mais on a assumé cette décision. On a perdu 500 syndiqués dans l'affaire. Ils n'étaient pas tous radicaux. On parle d'intégristes islamistes".  

Le mercredi 02 décembre 2015

Philippe Martinez a aussi rappelé l'opposition de la CGT aux frappes en Syrie. "Ce n'est pas la première fois que la CGT s'exprime sur la guerre. Est-ce que les guerres qu'on a connues ces dernières années ont éradiqué le terrorisme. Si cela avait été le cas, on le saurait (...) Sous ces bombes, il y a des populations, des enfants, des femmes, les réfugiés, ceux qui viennent se noyer en Méditerranée. Eux ils n'y sont pour rien dans tout ça."