Henri Guaino : la gauche "veut faire entrer la finance partout"

L'interview politique par Jean-François Achilli mardi 30 septembre 2014
écouter l’émission disponible jusqu'au 25/06/2017
Le mardi 30 septembre 2014

Invité de France Info, le député UMP des Yvelines a critiqué aussi bien le projet du gouvernement de réforme des professions réglementées que les mesures pour limiter le déficit de la sécurité sociale. Henri Guaino qui envisage d''aller à la Manif pour Tous de dimanche.

 "Je ne comprends pas cette volonté d'araser toutes nos structures sociales. Quel est cette obsession de vouloir américaniser à tout prix la société française. D'où sort cette idée folle que la vie va être plus simple, que les services médicaux, pharmaceutiques, les services que rendent les notaires seront moins chers quand on aura déréglementé ces professions qui offrent des garanties" s'emporte Henri Guaino. "De quoi s'agissait-il à l'origine? D'ouvrir les professions qui s'exercent dans le cadre des réglementations de professions libérales à des capitaux extérieurs. C'est quand même extraordinaire que ce soit la gauche qui ait cette intention. Je me souviens d'un candidat à la présidentielle (François Hollande) qui disait que la finance était son ennemi. Mais on veut faire entrer la finance partout. Dans les pharmacies, chez les notaires, chez les huissiers..."

Henri Guaino qui critique aussi les mesures annoncées lundi pour limiter le déficit de la Sécurité sociale : "Mettre les familles en difficulté, vous croyez que ça va améliorer la situation. C'est une blague"