Loi Travail : "Si le texte n'est pas rééquilibré, nous envisageons d'aller à la manifestation" (CFE-CGC)

L'interview éco par Jean Leymarie lundi 7 mars 2016
écoute bientôt disponible
Le lundi 07 mars 2016

Cinq syndicats ont été reçus lundi à Matignon pour discuter de la loi Travail. La concertation avec les partenaires sociaux va continuer mardi avec notamment la CFE-CGC qui réclame "davantage de sécurité pour les salariés".

Carole Couvert, présidente du syndicat CFE-CGC a prévenu le gouvernement lundi soir sur France Info que "si le texte [sur la réforme du droit du travail ] n'est pas rééquilibré avec davantage de sécurité pour les salariés, nous envisagerons d'aller à la manifestation le 31 mars."

Pour que la CFE-CGC accepte le texte, Carole Couvert a précisé que "nous sommes tous en accord sur le retrait de la barèmisation des indemnités aux Prud'hommes. C'est une ligne rouge. La deuxième, ce sont les licenciements économiques, a-t-elle prévenu. Parce qu'aujourd'hui, tel que rédigé dans le projet de loi, sur un groupe multinational, il suffit de concentrer ses pertes en France pour organiser davantage de licenciements économiques."