Saint-pierre à la Tahitienne : de la bombe !

L'Histoire à la carte de Thierry Marx par Thierry Marx, Bernard Thomasson dimanche 28 février 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 23/11/2018
saint-pierre

En 1996, la France mettait fin à ses tirs nucléaires sur les atolls de Mururoa et Fangatofa.

Alors que François Hollande était cette semaine à Tahiti pour, notamment, rencontrer les victimes des essais nucléaires, L'Histoire à la Carte remonte à l'arrêt de cette campagne de tirs sur les atolls de Mururoa et Fangatofa, en 1996. Et c'est, bien sûr, la cuisine tahitienne que Thierry Marx met à l'honneur, une cuisine spontanée, instantanée, en particulier du poisson pêché et aussitôt préparé. Par exemple un saint-pierre coupé en fines lamelles et mariné, à faire tiédir sur une pierre chaude ?

Ingrédients pour quatre personnes :

quatre filets de saint-pierre, 25 cl de lait de coco non sucré, un citron vert, 80 g de gingembre frais, une demi-noix de coco fraiche, 2 g de bicarbonate de soude (à acheter en pharmacie) et un l litre d'eau (ou 1 litre d'eau légèrement gazeuse), un galet.

Préparation :

Mettre le bicarbonate dans l'eau, et y placer le poisson (ou utiliser l'eau gazeuse), laisser mariner à froid pendant une heure. Égoutter le poisson, le rincer sous l'eau propre, le rouler dans un chiffon, et le placer dans le bac à glaçon du réfrigérateur (ou dans la partie congélateur) pendant une vingtaine de minutes pour le durcir. Mélanger le jus de citron avec le lait de coco. Sortir le saint-pierre, l'émincer en fines lamelles, le dresser en forme de rosace dans une assiette. Au pinceau, étaler la marinade, et pour finir râper le gingembre et la coco fraîche sur le dessus. Servir frais, mais on peut faire chauffer le galet au four, le poser très chaud sur la table, et y faire cuire les lamelles de poisson avant de les déguster !