Cultivons la différence, pas l'indifférence

L'âme olympique par Cécilia Berder samedi 23 janvier 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 18/10/2018
Cécilia Berder
© Maxppp

La vie de chacun ressemble souvent à une vie de sportif de haut niveau. On se fixe des nouveaux challenges, on a tous des objectifs de vie bien déterminés. Cécilia Berder, membre de l’équipe de France d’escrime, nous explique dans "L'âme olympique", pourquoi il est important de cultiver sa différence.

 On est tous différents. Regardez-vous dans le miroir, c’est évident, notre tête, notre corps, notre manière de bouger, le son de notre voix : tout est unique ! Mais ce n’est pas juste une différence physique.

Dès notre naissance, on a tous une fonction. On est défini par des spécificités, des valeurs, une culture, des croyances qui nous sont propres. Le problème, c’est que peu de monde en est conscient. Alors, on est nombreux à reproduire ce que l’on connait et à oublier de cultiver notre différence. Évidemment, on aura besoin de modèles pour s’inspirer, mais sur le long terme, notre seule référence c’est nous-même.

Pourquoi cultiver sa différence ?

Elle nous permet d’écouter nos propres besoins, de prendre conscience de qui on est, d’exprimer notre vraie nature. Au sein d’une entreprise, si on assume notre singularité, on trouve plus facilement notre bon fonctionnement, notre rythme de travail.
Cerise sur le gâteau : cela rend bien plus tolérant de côtoyer la différence. On comprend qu’il existe plusieurs manières de vivre, de s’épanouir.

La différence est donc une richesse. C’est même une des raisons de nos réussites avec l’équipe de France. Chacune de nous s’exprime suivant sa spécificité, que ce soit sur la piste d'escrime ou dans la vie. La tâche devient alors plus difficile pour l’équipe adverse de décoder notre style.
Enfin, la définition du mot différent c’est : "Qui n’est pas semblable ; qui est original, nouveau, autre de ce qu’on avait l’habitude de savoir, de voir ou de connaître" , et qui n’a pas rêvé de marquer de son empreinte l’histoire de sa discipline ?

Une obsession de chercher à être unique ?

Trouver sa particularité ne doit pas nous faire oublier tout le reste de notre vie. Il est simplement question de trouver une harmonie, de l’enthousiasme et un sens dans tout ce que l’on entreprend.
Avec l’escrime, j’ai eu la chance de trouver rapidement ma passion, mais ça aurait vraiment pu être autre chose. Ce qui me fait vibrer c’est l’effort physique, le challenge et l’envie de piéger mon adversaire. Plus l’entrainement est dur, plus je puise dans mes ressources et plus je ressens une paix intérieure. En fait, l’escrime m’a permis de me définir.

Allumer notre feu intérieur

L’écrivain Anatole France a dit un jour : "J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence" mais si vous pensez que rien ne vous passionne, posez-vous la question : qu’est ce qui me rend unique ? qu’est ce qui me fait vibrer ?
Chacun a son propre ressenti et je reste persuadée qu’on a tous quelque chose qui nous fait dire "WAOUH je l’ai fait !". Si ça ne vous parait pas évident, c’est l’occasion idéale de faire une introspection pour découvrir votre particularité.

Trouver sa différence, sa passion, son unicité, ça allume un feu intérieur. Il ne tient qu’à nous de ne jamais oublier cette flamme et de lui laisser une place dans chacun de nos projets.