"The Legend of Zelda - Twilight Princess" : j'ai dix ans

Jeux vidéo par Jean Zeid dimanche 13 mars 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 07/12/2018
Zelda

Novembre 2006, une nouvelle aventure de "Zelda" sort à la fois sur la console GameCube vieillissante et sur la Wii fraîchement sortie, elle va devenir un véritable phénomène de société.

Un nouvel épisode intitulé Twilight Princess où le héros de la saga, Link, faisait son grand retour dans la peau d’un jeune fermier vivant un quotidien paisible entre pêche, nature et équitation.

Jusqu’au jour où sa meilleure amie est capturée par des monstres montés sur des sangliers. Link va bientôt plonger dans un périple d’ombres et de lumières mêlant Moyen-Age, fantastique et casse-tête. Une épopée qui misait tout sur des graphismes plus réalistes à l’inverse des couleurs trop mignonnes de son prédécesseur The Legend of Zelda: The Wind Waker.

Mars 2016, Twilight Princess revient en version remasterisée sur la console WiiU

A défaut d’une véritable nouvelle aventure Zelda attendue hypothétiquement à la fin de l’année, Nintendo recycle désormais régulièrement les anciennes expéditions de l’apprenti chevalier, histoire de faire patienter les fans.
Une refonte en haute définition, qui, il faut bien l’avouer, ne saute pas vraiment aux yeux. Si les personnages sont un peu plus à la hauteur du côté des graphismes, ce n’est pas le cas des paysages anguleux et quasiment polygonaux semblant dater d’une autre époque.

Autre gros défaut du jeu : un début interminablement bavard à accomplir des tâches sans intérêt

Une introduction qui aurait mérité un coup d’accélérateur bien appuyé. Mais il serait dommage de s’arrêter à ce démarrage si mollement manqué. Déjà, parce que Twilight Princess gagne en maniabilité grâce à la tablette de la WiiU. Pratique quand on veut tirer à l’arc ou se promener à dos de Link puisqu’il peut ici se transformer en loup : odorat augmenté, vision nocturne, communication avec d’autres animaux et même téléportation, un vrai plaisir.

Au final, The Legend of Zelda : Twilight Princess est un véritable best of de la saga depuis ses débuts

Une odyssée qui mêle à une pointe de fantastique naïf une noirceur bienvenue.
De sombres donjons, un voyage au long cours, une richesse rare qui en fait une pierre angulaire du genre action/aventure.
Reste à comprendre l'intérêt de cette refonte 10 ans après seulement la sortie de l’original. Un épisode pour celles et ceux qui n’ont jamais eu l'occasion d’y goûter, en oubliant au passage ces décors d’un autre âge.

Appréciation : 13/20

Le vendredi 11 mars 2016