2012, objectif Mars

Info sciences par Marie-Odile Monchicourt jeudi 27 octobre 2011

Monté sur le rover américain Curiosity, chemCam, le laser du Centre National d'études spatiales (CNES) à Toulouse, doit permettre l'analyse des roches martiennes pour la NASA.

Sylvestre Maurice, planétologue à l'Irap, est concepteur et corresponsable scientifique du laser ChemCam.

Le but de la mission : savoir s'il y eut un jour sur la planète Mars les conditions chimiques et physiques nécessaires au développement de la vie"

"Avec son côté sabre-laser tout droit sorti de "star Wars" , Chemcam, imaginé par Sylvestre Maurice et financé par le CNES, monopolisera sans doute largement l'attention médiatique lorsqu'il entrera réellement en fonctionnement l'été prochain, après le début de la mission Mars Science Laboratory (MSL) de la NASA. Il sera alors capable d'analyser une roche jusqu'à neuf mètres de distance, ce qui épargnera au rover américain Curiosity des trajets inutiles et énergivores pour s'approcher de roches pouvant se révéler sans intérêts. Il permettra ainsi de mieux sélectionner les échantillons qui seront analysés beaucoup plus finement par certains des instruments embarqués..." Jean-François Haït pour "Sciences et Avenir" partenaire.