Drogués du travail : les vacances sont un révélateur du manque

Info santé par Brigitte Fanny-Cohen mercredi 1 août 2012
Drogués du travail : les vacances sont un révélateur du manque
©

Michel Lejoyeux est spécialiste des comportements addictifs à l'hôpital Bichat à Paris. Pour ce psychiatre, l'été va révéler à "l'accro au travail" sa dépendance. Les signes sont nombreux : emporter avec soi son ordinateur, des dossiers, mais peuvent aussi prendre une autre forme comme se plonger dans le bricolage, repeindre toute sa maison.

Autant d'indices permettant d'identifier la peur d'un vide professionnel. Un peu comme un fumeur qui a besoin de sa cigarette. Quand il ne fume plus, le travailleur ressent alors le même manque. Alors les questions sont nombreuses : car le travail agissant comme un anxiolytique, comme permettant également d'acquérir une bonne image de soi, comment alors faire en vacances ou en période de repos ?

Le dernier livre du Pr. Lejoyeux, paru l'année dernière © Plon