Laurent Bignolas : "Bientôt, on virera par SMS"

Info Médias mardi 30 avril 2013
Laurent Bignolas : "Bientôt, on virera par SMS"
©

C'est en ne voyant pas son nom sur les plannings de Thalassa que Laurent Bignolas s'est inquiété. Sollicitant un rendez-vous avec Georges Pernoud, il a obtenu la confirmation de ce qu'il craignait, à savoir son éviction de l'émission.

La faute aux économies budgétaires finit par lui avouer Georges Pernoud. Thalassa doit se recentrer sur la France et les grands reportages. La partie "Villes Océanes" avec ses reportages à l'étranger et ses plateaux de Laurent Bignolas dans les pays visités est supprimée. Thalassa n'a donc plus de place pour lui.

Un échange de mails pour tout contact

Par mail, Laurent Bignolas prend acte de son éviction auprès du directeur de France 3, Thierry Langlois et lui offre ses services pour de nouveaux projets. Et c'est par mail que lui vient la confirmation qu'il n'est pas dans les plans de France 3 à la rentrée.

Ce n'est pas la première fois que des animateurs apprennent leur éviction du service public de cette façon. Julien Courbet, Bruno Guillon, Florian Gazan... la méthode qu'on pouvait connaitre dans le secteur privé semble avoir été adoptée par le service public.

La version de la direction

Du côté de la direction, on affirme que le rendez-vous avec Georges Pernoud avait un caractère officiel. Que le contrat avec le groupe n'est pas rompu, compte tenu que Laurent Bignolas continue sur France Ô.

Pas de commentaire en revanche sur son absence à la rentrée sur France 3.