Tout feu tout femme

Hyper revue de presse par Jean-Christophe Martin jeudi 8 mars 2012

Au sommaire : spécial "Elles" pour la journée de la femme, Aillagon vote Hollande, un appartement à 46 millions d'euros : le bien le plus cher jamais vendu à Paris.

"Un an après, au coeur de la centrale de Fukushima", l'envoyé spécial du Figaro s'est rendu sur place où trois mille personnes oeuvrent au démantèlement de la centrale. Un chantier unique au monde qui devrait durer 30 ou 40 ans.

Les services secrets à la Une de Libération, mais aussi la politique, avec ce titre, "Le PS veut faire la police", en finir avec des services trop liés au pouvoir, la gauche promet de moraliser les activités d'espionnage. Moraliser oui, pour Vincent Giret dans Libération, mais il souligne que c'est un objectif aussi prioritaire que difficile, car face aux nouveaux risques du XXIème siècle, les services secrets, c'est Libération qui l'écrit, n'ont jamais été aussi indispensables à la sécurité nationale.

Toujours la politique à la Une du Parisien et d'Aujourd'hui en France, nos candidats vus de l'étranger, la politique mais aussi l'économie à la Une des Echos pour qui la campagne tourne à l'affrontement fiscal...

Dans la campagne pour la présidentielle, un soutien venu de la droite pour François Hollande...

L'ex-ministre de la Culture des gouvernements Raffarin, Jean-Jacques Aillagon, explique dans Libération ce matin pourquoi il votera François Hollande le 22 avril. "On le disait faible" écrit Jean-Jacques Aillagon, "il s'avère fort, on le disait indécis, il se montre ferme, il sera un président à sa place, ni omniprésent, ni évanescent"... Mais c'est surtout au nom de la nécessaire alternance démocratique après 17 ans de présidence de droite que Jean-Jacques Aillagon choisit de voter socialiste.

Voudrait-il solder quelques comptes politiques, serait-il le Eric Besson de la droite, lui dont Nicolas Sarkozy n'a pas voulu prolonger au-delà de l'âge de la retraite ses fonctions à la direction de l'établissement public du Château de Versailles ?

Il ne lui a pas échappé que des mauvaises langues pourraient l'accuser de trahir son camp pour se venger d'une disgrâce dans les urnes, un vilain soupçon qu'il anticipe et qu'il prend la peine d'écarter dans Libération, la rancune connaît pas et l'intérêt de la France vu par l'ancien ministre de la Culture, c'est donc François Hollande.

La presse qui célèbre aussi la Journée Internationale de la femme...

"Femmes", un seul mot à la Une de la République du Centre... "A quand un printemps au féminin", c'est le titre du gratuit Direct Matin, l'autre gratuit 20 minutes est "tout feu tout femme", avec une galerie de dirigeantes et même une femme dans un monde d'hommes, une femme qui arbitre des matches de rugby, des matches de garçon... La différence, c'est un peu comme au volant si on en croit une récente enquête, selon cet experte les filles respectent les règles, les garçons beaucoup moins...

Et pour cette journée de la femme, c'est curieusement un garçon qui est à la Une de l'Equipe, les femmes de la rédaction ont voté : leur préféré chez les sportifs, c'est le rugbyman Thierry Dusautoir...

Les femmes à la Une du Dauphiné libéré, du Journal du Centre et de beaucoup de vos quotidiens régionaux, avec un numéro spécial "Elles" de la Charente libre... Partout des destins de femmes, des combats de femmes, des histoires de femmes... "Les métiers n'ont plus de sexe" constate l'Union de Reims avec la photo d'une conductrice d'engin sur un chantier.

Les femmes et la politique dans marie claire qui a demandé aux candidats à la présidentielle ce qu'ils promettent ou pas aux femmes. Avec cette étonnante remarque d'Eva Joly dans marie claire : elle se demande si elle ne serait pas plus haut dans le sondages si sa photo sur ses affiches était retouchée... Marie claire qui se mobilise pour que l'égalité femmes-hommes soit au coeur du débat présidentiel, et législatif, puisqu'il y a du travail : les femmes n'occupent qu'un tout petit cinquième des sièges à l'Assemblée nationale.

Les femmes et la précarité : "les invisibles prennent la parole" titre l'Humanité, avec un sondage CSA selon lequel l'égalité hommes-femmes a même régressé depuis 2005... aussi bien dans l'accès au marché du travail que dans les inégalités de salaire.

Justement, les femmes et la parité : la Croix titre sur la question de l'égalité salariale, avec un constat qui relativise les avancées, les femmes gagnent toujours 25 pour cent de moins que les hommes.

Ce que résume le titre à tiroirs du Journal du Centre : "Femmes : faire enfin le ménage", le ménage paritaire... Bref, le 8 mars 2012, comme titre le Berry républicain, il en reste, "des droits à conquérir"...

Et puis une petite annonce immobilière pas comme les autres...

On peut chercher la bonne affaire ce matin dans Le nouvel Observateur ou dans l'Express qui expliquent comment profiter de la baisse et qui publient les derniers chiffres du marché ville par ville et quartier par quartier. Dans le Figaro, où on est plutôt dans les sommets, c'est comment profiter de la hausse : triplex à vendre, bien situé, bon quartier, vue superbe sur la Tour Eiffel, un petit 780 mètres carrés dont la moitié de terrasses ou de balcon.

Un bien d'exception, tout comme le prix : 46 millions d'euros... A 60 000 euros le mètre carré, c'est un record, c'est la première fois qu'un bien aussi cher est mis en vente dans Paris. Les acheteurs seront étrangers, les seuls souligne le Figaro à pouvoir se mettre sur les rangs pour ce genre de bien d'exception. 46 millions d'euros, la nostalgie n'a pas de prix, cet appartement, ce fut celui du couple Alain-Delon-Romy Schneider au début des années 60.  

L'actualité du Web

La visualisation des données

Le choix ce matin sur Internet, ce sont les données,
les data, la vérification des faits par les chiffres, et surtout, leur mise en
forme.

La dataviz - data
visualization
en VO / visualisation des données en VF, c'est quelque chose que vous
vivez au quotidien sur le Web, avec des infographies, statiques ou animées, que
vous pouvez trouver sur des sites d'information par exemple.

La dataviz, c'est une
manière de présenter l'information, et d'imaginer une scénographie pour rendre
facile d'accès et compréhensibles ces données chiffrées, souvent arides et qui
sont normalement plus à leurs aises dans un bon vieux tableau Excel.

Le résultat est avant tout
informatif, mais surtout, c'est très joli à regarder. Ces visualisations font
appel à des procédés graphiques élégants  et souvent ludiques. Par exemple, une bonne
dataviz vous permettra de comprendre facilement et avec plaisir  l'évolution de la démographie en Allemagne jusqu'en
2060, la circulation des taxis à Manhattan, la répartition du budget de l'état
2012, ou comme dans cette infographie animée, à quoi auraient pu servir les 900
millions de litres de pétrole qui se sont déversés au large de la Louisiane en
2010 après l'explosion d'une plateforme off shore.

Le lundi 28 avril 2014

Oil'd

Oil'dChris Harmon

Vous trouverez de nombreux
sites spécialisés en visualisation de données, notamment anglais et américain, comme
Information is beautiful, visualizing.org, le site de Nicholas Feltron, le data
lab du quotidien anglais The Guardian, et en France, la rubrique les data en
forme du site OWNI
par exemple, et aussi, la page scoop.it Journalisme
Graphique
de Karen Bastien qui promet "Infographies, design
d'information et data en dessert". Karen Bastien qui est aussi
co-créatrice de l'agence We Do Data, et  qui est l'invitée de l'Hyper revue de presse
ce matin.

Copy Party à la Bibliothèque Universitaire

C'est un événement inédit en France, c'était hier à
18h00 : la toute première Copy Party française. Elle s'est déroulée  à la Bibliothèque Universitaire de la
Roche-sur-Yon.

C'est bien en Vendée que s'est
déroulée cette toute première fête de la copie privée. Dans les rayons de la bibliothèque
universitaire, il s'agissait de scanner, de copier avec ordinateurs ou
smartphones les livres et les DVD de la collection de cette BU. Et ce en toute
légalité.

Vous trouverez toutes les
informations sur cette opération inédite en vous rendant sur le blog de
l'IUT de la Roche sur Yon
, mais aussi sur des sites comme Numérama, ecrans.fr, Bibliosession
et le Framablog.

Sachez juste que les
règles sont très simples : pour copier un livre ou un DVD :

- Les
copies doivent être réalisées avec le propre matériel des usagers

- Ces
copies doivent être réservées à un usage personnel ;

- Elles
doivent être faites à partir de documents consultés ou empruntés en
bibliothèque et acquis de manière légale 

- La
copie ne doit pas briser une mesure de protection technique telle qu'un
dispositif de gestion des droits numériques.

C'est le principe de la
Copy Party qui nous intéresse ce matin, et les questions qu'elle pose. Comme le
résume le Framablog, la Copy Party doit sensibiliser le grand public et le
législateur aux problématiques de la copie privée, du droit d'auteur, du libre
accès aux œuvres et du partage des connaissances, mais il s'agit aussi
d'étudier le rôle des bibliothèques, aujourd'hui et demain…

Le lundi 28 avril 2014

copy-party

copy-partyolivierErtzscheid

Les nouvelles technologies
au service des premiers lieux d'échange et de partage de la culture. C'est
aussi l'intérêt d'une Copy Party

Charlie n'est pas content

Mais où est Charlie ? Une question que les parents
connaissent bien. Cet insaisissable personnage de BD passe son temps à
se
cacher dans des illustrations de célèbres livres-jeux. Avec sa paire de binocles toutes rondes,
son bonnet à ponpon et son pull à rayures rouges et blanches… il parait
bien
inoffensif… sauf quand le même Charlie est détourné sur le Web…

Et comme c'est en VO, le Charlie que
nous connaissons s'appelle Waldo, c'est son vrai nom dans la série originale avant traduction…

Le lundi 28 avril 2014

Waldo The Movie - Official Trailer [HD]

Waldo The Movie - Official Trailer [HD]JouleTheif

Vous l'avez compris, l'ambiance est toute différente
dans cette fausse bande annonce, hyper réaliste que vous pouvez regarder sur le site
Gizmodo
Cette fois ci, c'est Charlie, ou plutôt Waldo qui vous
a donc trouvé. Et il n'est pas content, mais alors pas content du tout… et il a de gros
pistolets qui font peur.

Ces exercices de détournement vidéo sont une vraie
spécialité américaine, avec les moyens qui vont avec. Ce film est donc fictif, mais
suffisamment jouissif pour vous venger une fois pour toute de ce Charlie si dur à trouver…