Le Lycée Pro : une chance pour les décrocheurs

dimanche 10 novembre 2013
Le Lycée Pro : une chance pour les décrocheurs
©

Longtemps victimes d'une mauvaise image, les lycées professionnels évoluent vers des formations de plus en plus prisées par les jeunes. En lien direct avec le monde du travail, la filière bac pro permet d'apprendre un métier en évitant les dérives de l'orientation. Chaque année en France, 140.000 jeunes quittent le système scolaire, sans diplôme et sans espoir d'aller plus loin dans leurs études. Le LEP est pour ces "décrocheurs" une façon de reprendre confiance en eux, en choisissant une voie qui les intéresse.

               Des filières où les jeunes se sentent bien

La grande majorité des élèves de LEP sont issus de milieux populaires. Beaucoup ont échoué dans les filières classiques,  se sentant rejetés du système scolaire. Aujourd'hui grâce aux projets mis en place dans ces établissements, chacun peut trouver sa voie. Epanouis, ils deviennent les meilleurs ambassadeurs du bac pro.

Aurore et Fabien, préparent un bac pro des métiers de la mode au lycée Myriam. Depuis un an ils se rendent régulièrement au Musée des Augustins de Toulouse. En s'inspirant des tableaux et des sculptures, ils vont créer une collection de vêtements présentée au public, lors d'un défilé de mode qui aura lieu au musée en fin d' année scolaire. Une épreuve qui comptera pour leur bac pro.

                 Une nouvelle chance pour les"décrocheurs"

Aurore dit : "j'en ai assez d' entendre les gens critiquer les bacs pros. Nous on va en cours avec plaisir et envie. Avec un bac pro en poche, on est quasiment sûrs de trouver un emploi dans un secteur qui nous plaît". Selon une enquête, publiée lors de la journée du refus de l'échec scolaire, 65% des élèves  se sentent bien, et voient dans le LEP une nouvelle chance.

L'étude a été réalisée par l'Afev, l'association de la fondation étudiante pour la ville, spécialisée dans le soutien scolaire.