L'assassinat d'Abraham Lincoln

France Info y était samedi 21 juillet 2012

 

Publié
Autre

Cliquez sur l'image pour accéder à notre infographie interactive. 

Un brouillard épais flotte sur Washington ce soir-là, comme si l'angoisse des Américains transpirait vers le ciel. Dans la pension de famille où il a été transporté inconscient, Abraham Lincoln gît en travers d'un lit trop court. Quatre soldats l'ont transporté dans la rue, depuis le théâtre Ford, juste en face, où un homme lui tiré dessus, dans sa loge, alors qu'il assistait à une représentation. Lui qui espérait se détendre enfin des immenses fatigues de la guerre qui l'ont tant marqué physiquement.

Les Dr Charles Leale, Charles Taft et Alfred King sont à son chevet, rejoints par le médecin personnel du président, Robert K. Stone et le chef du service de santé des armées, Joseph K. Barnes. Le président respire toujours, mais ils sont pessimistes. Le pasteur Phineas D. Gurley est là aussi. C'est peut-être lui qui sera le plus utile. Dehors, la foule attend, sous le choc. Dans ses rangs, l'envoyée spéciale de France Info, Hélène Lam Trong, prend l'antenne.

France Info y était, une chronique à retrouver tous les samedis de
l'été sur l'antenne de France Info à 9h50, 13h20, 16h50, 18h50, 21h50 et
0h20.