Il y a 20 ans, le cyberespace déclarait son indépendance

France Info numérique par Thomas Rozec lundi 8 février 2016
écoute bientôt disponible
20 ans plus tard, le rêve d\\\'un web libéré de toute influence extérieure ne s\\\'est pas encore réalisé
20 ans plus tard, le rêve d'un web libéré de toute influence extérieure ne s'est pas encore réalisé © REUTERS / Sigtryggur Ari

Le 8 février 1996, l'activiste et ardent défenseur de l'Internet libre John Perry Barlow, publiait un texte fondateur de la culture web : la déclaration d'indépendance du cyberespace.

 Il y a vingt ans, jour pour jour, le 8 février 1996, l'activiste John Perry Barlow, cofondateur de l'Electronic Frontier Foundation, grand mouvement de défense des libertés des internautes, prend la plume depuis le Forum économique mondial de Davos pour rédiger un texte fondateur de la culture web : la déclaration d'indépendance du cyberespace. En 16 paragraphes courts, il adresse un message aux dirigeants du monde occidental, leur intimant l'ordre de se tenir éloigné d'Internet et de ne pas tenter d'y faire la loi.

Vingt ans plus tard, les choses ont bien changé. Si les lois Clinton, très répressives envers la liberté d'expression en ligne et contre lesquelles le texte a originellement été écrit, sont de l'histoire ancienne, l'indépendance proclamée par Barlow n'est pas encore arrivée. Qu'importe, il y croit encore et affirme qu'elle est le destin ultime du web, malgré les intérêts économiques et politiques qui ne cessent de se mettre sur son chemin. 

Le lundi 08 février 2016

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué ce psychodrame chez les Youtubeurs; l'ultra-domination de Beyoncé sur les réseaux; l'Inde qui dit non à Facebook et l'algorithme de Twitter qui pourrait (ou pas) pointer prochainement le bout de son nez.