Aux abois, Twitter casse sa tirelire

France Info numérique par Thomas Rozec vendredi 11 mars 2016
écoute bientôt disponible
L\\\'entreprise ne sait visiblement plus quoi faire pour éviter la catastrophe
L'entreprise ne sait visiblement plus quoi faire pour éviter la catastrophe © REUTERS/Regis Duvignau

Selon le Wall Street Journal, l'entreprise distribuerait actuellement des bonus à ses équipes pour éviter qu'elles ne quittent le navire.

 On savait les temps difficiles pour Twitter, visiblement c'est encore pire que ça : selon nos confrères du Wall Street Journal, l'entreprise distribuerait actuellement des bonus à ses équipes (oscillant entre 50.000 et 200.000 dollars). D'habitude, c'est plutôt un signe de bonne santé. Sauf qu'en l'occurence, c'est exactement l'inverse, puisque ces chèques serviraient avant tout à convaincre le staff actuel de ne pas quitter la barque vacillante de Twitter, et de rester à bord encore une petite année.

Il faut dire que l'entreprise, à la peine depuis plusieurs mois, a sans doute pris peur en janvier lorsque la moitié de ses cadres dirigeants a claqué la porte. Plus que jamais, l'année sera rude pour le petit oiseau bleu...

Le vendredi 11 mars 2016

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué l'augmentation drastique des attaques DDoS ces derniers mois; le succès de Nom.com; le lancement de JustWatch en France et le mauvais esprit des internautes, à peine entamé par l'ennui d'un morne vendredi de mars.