"Charlie Charlie" : quand le web joue à se faire peur

France Info numérique par Thomas Rozec mercredi 27 mai 2015
Peu d'investissement en matériel, c'est déjà ça de pris © Capture d'écran Vine

C'est la nouvelle mode un peu bête qui circule sur les réseaux chez les anglo-saxons : invoquer un soi-disant démon mexicain avec une simple feuille de papier et des crayons...

 Préparez-vous, ça risque de débarquer chez nous très vite. Les Anglo-saxons se repassent depuis quelques jours un petit défi viral aussi innofensif que stupide : se lancer dans l'invocation improvisée d'un démon mexicain - dont l'existence, même mythologique, nous paraît fortement discutable - baptisé Charlie. Pour ce faire, pas besoin d'organiser une messe noire en sacrifiant le labrador des voisins. Il vous suffit d'écrire sur une feuille de papier deux fois "oui" et deux fois "non", dans des coins opposés de la feuille, et de poser au milieu deux crayons l'un sur l'autre.

Une fois ce rituel de haute précision exécuté, vous pouvez lancer à haute voix la formule magique : "Charlie Charlie est-tu là ?". Et si les crayons bougent, vous n'avez plus qu'à dire bonjour à votre nouveau copain démon mexicain. Plus sérieusement, le succès de ce défi niveau bac-à-sable (mélange de Candyman, de Beetlejuice et du vénérable Ouija) est plutôt du aux vidéos d'internautes se lançant dans l'exercice, et à leurs cris d'effroi lorsque - hasard, trucage, simple gravité ou imminence de l'Apocalypse - le crayon bouge. On ne s'en lasse pas, pour l'instant, mais ça ne va pas durer.

Le mercredi 27 mai 2015

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué les tracas d'Uber dans le Nord; les applis de rencontres, accusées de favoriser l'augmentations des IST et MST; le bug de l'iPhone qui permettrait, avec un simple SMS, de faire de sales blagues à vos amis et la mise en précommande du fameux réveil olfactif inventé par un jeune Français, qui fait déjà un carton, mérité.