Dix questions d’enfants pour comprendre le procès Bettencourt

France Info junior par Gilles Halais, Estelle Faure jeudi 28 mai 2015
Dossiers de l'affaire Bettencourt, le 23 mars 2015 © Maxppp

Le tribunal de Bordeaux a rendu ce jeudi sa décision dans l'un des volets de la tentaculaire affaire Bettencourt. François-Marie Banier a été condamné à trois ans de prison dont six mois avec sursis, l'ex-ministre Eric Woerth a été totalement relaxé. L’occasion pour les petits journalistes de France Info junior de prendre le micro et poser leurs questions sur ce procès.

Le premier procès de l’affaire Bettencourt s’est ouvert à Bordeaux en janvier dernier. Le tribunal a annoncé sa décision ce jeudi. Ce premier volet porte notamment sur l’accusation d’abus de faiblesse à l’encontre de l’héritière de L’Oréal, Liliane Bettencourt. À 92 ans, la milliardaire détient la deuxième plus grande fortune de France, selon le magazine Challenges. Des dons, des legs et des millions d’euros auraient été concédés par l’héritière, très âgée et, selon certains experts, vulnérable. Ce procès concerne dix prévenus. Parmi eux, on trouve le photographe François-Marie Banier et l’ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrick de Maistre, mais aussi l’ex-ministre et trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, Éric Woerth. François-Marie Banier a été condamné à trois ans de prison dont six mois avec sursis,  l'ex-ministre Eric Woerth a été totalement relaxé. Le gestionnaire Patrice de Maistre a été relaxé dans le volets trafic d'influence et condamné dans celui d'abus de faiblesse.
Cette affaire tentaculaire mêle à la fois des questions de vie privée et familiale mais témoigne aussi d’imbrications politiques et judiciaires, avec des soupçons de violation de l’instruction suite à des fuites d’informations dans la presse.
 
La fin de ce procès est l’occasion pour Clémentine, Élisabeth et Camille, en sixième au collège Elsa Triolet, de nous aider à y voir plus clair dans cette grande affaire judiciaire. Pour répondre à leurs 10 questions-clé, Élodie Guéguen, journaliste spécialiste des questions de police et de justice à France Info.