Pourquoi écrire de la poésie ? Abd al Malik répond aux questions d'enfants

France Info junior par Gilles Halais, Estelle Faure vendredi 8 janvier 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 03/10/2018
Abd al Malik et Gilles Halais, dans le studio de France Info
Abd al Malik et Gilles Halais, dans le studio de France Info © RadioFrance

Il y a 120 ans mourait l'un des plus grands poètes français, Paul Verlaine. Mais en 2016, qui sont les poètes de nos jours ? Pourquoi écrire de la poésie ? Un sujet qui inspire les petits journalistes de France Info junior. Pour leur répondre, Abd al Malik, rappeur, compositeur, écrivain et réalisateur.

"Les sanglots longs, des violons de l'automne..." Vous avez peut-être appris ces vers par cœur à l'école, c'est l'un des plus célèbres poèmes écrits par Paul Verlaine. Né en 1844, il a marqué la poésie française par la recherche de musicalité dans son œuvre, l'électisme de ses thèmes, son audace dans l'écriture. L'auteur des Poètes Maudits est aussi connu pour ses amours partagées avec Arthur Rimbaud, autre figure de la poésie. Ses contemporains le nommeront même "prince des poètes" à la fin du XIXe siècle. Il y a 120 ans, le 8 janvier, Paul Verlaine mourait à Paris. Aujourd'hui, ses poèmes sont toujours appris en classe et la poésie, elle, continue d'être célébrée, des bancs de l'école jusqu'au Printemps des poètes.

Mais aujourd'hui, que reste-t-il de la poésie ? Comment devient-on poète ? Que disent-ils de notre monde d'aujourd'hui ? Le rap et le slam sont-ils de la poésie ? Le sujet du jour inspire trois élèves de CM2, qui connaissent par cœur plus d'une récitation. Pour leur répondre, Abd al Malik, rappeur, compositeur, écrivain et réalisateur. Son dernier album s'intitule "Scarifications".

FIJ pola poésie

bandeau-clemi