Le "Tigre" peut-il revenir ?

France Info golf par Fabrice Rigobert samedi 9 janvier 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 04/10/2018
Tiger Woods
La chute d'un géant © MaxPPP

Alors que le numéro un mondial Jordan Spieth joue en ce week-end à Hawaï et que le tour européen a repris avec l'Open d'Afrique du sud, de nombreux amateurs de golf se posent des questions sur l'avenir de Tiger Woods. Actuellement blessé, le "Tigre", qui a fêté ses 40 ans le 30 décembre dernier, n'est plus que l'ombre du golfeur qu'il a été.

 US Open 2008, Tiger Woods impressionne les commentateurs et rend le public hystérique. Sur une jambe, on l'apprendra plus tard, il joue avec une double fracture de fatigue au tibia gauche et avec le ligament croisé antérieur du genou rompu, il remporte au bout du suspense son 14e titre du grand chelem à quatre unités du record de Jack Niklaus.

Ce succès est son dernier majeur dans une carrière professionnelle entamée il y a 20 ans. Mais le temps où il semblait pouvoir gagner un tournoi avant même de l'avoir joué grâce à la fluidité de son swing, ses qualités techniques et son aura, semble révolu. Combien d’adversaires ont-ils perdu leurs moyens, rien qu'en se retrouvant dans la même partie que lui, dans ses années les plus prolifiques de 1999 à 2004. Difficile à dire, mais c'était avant. Avant les blessures à répétition, 17 au total, avant son divorce en 2010, aussi retentissant médiatiquement que dévastateur sur le plan sportif.

Aujourd'hui on peut douter de son retour au plus haut niveau si l'on écoute Julien Quesne, numéro 4 français l'an dernier.

"J'ose espérer qu'il reviendra à un très bon niveau et qu'il regagnera des tournois, je l'espère fortement parce que c'est positif pour le golf, mais ça devient compliqué. Ses dernières prestations, même quand il n'était pas embêté physiquement, on voyait qu'il avait du mal. Son swing n'est pas adapté à toutes les blessures qu'il a eues, et à son âge. Je trouve ça bizarre qu'il n'ait pas réussi à adapter sa technique pour pouvoir durer dans le temps".

Ancien numéro un, il est 416e au classement mondial

Numéro 1 mondial pendant 683 semaines, la dernière fois en 2013, Tiger Woods est tombé à une indigente 416e place cette semaine.
Il reste pourtant celui qui a permis à son sport d'accéder à une nouvelle dimension médiatique, ce qui a entrainé la très forte augmentation des dotations financières sur les tournois. il a inspiré, sportivement, avec son mode de préparation physique, la nouvelle génération des Rory MacIlroy et Jordan Spieth souligne Grégory Havret 2e de l'US open en 2010.

"C'est vrai que Tiger a tellement dominé que les jeunes et les moins jeunes ont regardé ce qu'il faisait de différent, et clairement le sport c'était ce qui ressortait à chaque fois, il avait un mental d'acier aussi. Dans tous ces domaines, on a regardé, on s'est demandé comment ça se faisait qu'il soit si fort. On a tous regardé, on s'est dit, il va dans cette direction, donc il faut y aller aussi, et ceux qui avait 10,15, 20 ans à l'époque sont allés plus vite que les anciens".

Opéré du dos pour la troisième fois en octobre, Tiger Woods, a reconnu être dans le flou quant à la suite de sa carrière. Le golfeur aux 79 succès sur le circuit américain qui a franchi la barre des 100 millions de dollars de gain en compétition en 2012, a indiqué qu' il trouverait d'autres projets s'il ne peut pas revenir. Une certitude: On le verra lors de la Ryder Cup en septembre. Il a été nommé vice-capitaine de l'équipe américaine.